Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Transports : A Fondette, près de Tours, le taxi à 1€ pour les plus de 65 ans

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 17/08/2011

0 commentaires

1 course = 1 ticket

La ville de Fondettes, en Indre-et-Loire, met à disposition des plus de 65 ans un taxi au tarif de 1 euro la course. Ce service intra-muros” qui fonctionne 4 demi-journées par semaine favorise l’autonomie.

Près de Tours, la commune de Fondettes (10.000 habitants) est étendue. Conduire ou prendre un bus peut être difficile pour des personnes âgées en perte d’autonomie. La mairie a mis en place à leur intention depuis 2009 un système de taxi à 1 euro. En six mois, 600 parcours ont été commandés.

Pour bénéficier de ce service, les seniors doivent s’inscrire au CCAS et remplir une fiche de renseignements. Si les personnes ne peuvent se déplacer, les tickets, après réception de leur règlement, leur sont envoyés à leur domicile.

Munies de leurs tickets (1 euro pièce), les personnes commandent elles-mêmes le taxi. Une course vaut un ticket. À la fin de chaque mois, le taxi renvoie ses tickets au CCAS et présente sa facture sur la base d’un forfait semaine s’élevant à ce jour à 204 euros.
Un forfait proposé par la compagnie de taxi qui couvre un nombre illimité de courses, de passagers et de kilomètres intra-muros.
Ce fonctionnement permet au CCAS d’avoir une bonne visibilité en termes de besoins.

Les jours de marché ou de réunions du club senior, le taxi organise plusieurs navettes : les vieux amis s’y rendent ensemble”, précise Catherine Tomas, l’adjointe aux affaires sociales. Le plus, c’est aussi l’attachement réciproque entre les passagers et la conductrice : cette dernière ne se contente pas de les transporter d’un endroit à un autre. Elle s’intéresse à eux et n’hésite pas à leur rendre de menus services.”

Faire perdurer un système qui contribue à tisser du lien social et permet aux seniors de sortir de chez eux : l’objectif est atteint. En réalité, nous avons fait évoluer ce qui existait déjà”, explique Catherine Tomas, adjointe aux affaires sociales. Dans les années 90, un minibus communal était spécifiquement dédié aux déplacements des personnes âgées. En 1999, la commune a signé une convention avec la Compagnie de transports tourangelle chargée de gérer le transport des seniors.
Cette dernière fait appel à une société de taxis. Le système n’offrait pas assez de lisibilité sur le nombre de personnes transportées. Les circuits n’étaient plus adaptés à la demande et la complexité d’alternance des horaires, une semaine sur deux, rendaient le dispositif peu attrayant. De plus, la compagnie de transports souhaitait légitimement se désengager car cette action ne correspondait plus à ses missions premières. Nous avons donc profité de la fin de la convention, au 31 décembre 2008, pour mettre en place un nouveau fonctionnement” explique encore l’adjointe aux affaires sociales.

Après étude auprès de diverses communes qui ont mis en place ce type de service, la ville décide de continuer à faire appel à un taxi. Elle lance un appel d’offres. Elle rédige une nouvelle convention, renouvelable chaque 1er janvier, par reconduction expresse. Ainsi, le prestataire et la municipalité sont tenus de se rencontrer annuellement et à cette occasion, réévaluer les besoins. La commune finance et le centre communal d’action sociale (CCAS) qui gère le dispositif.

Partager cet article

Sur le même sujet