Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Roselyne Bachelot confirme le "report" de la réforme du financement de la perte d'autonomie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 05/09/2011

0 commentaires

Des mesures seront prises pour régler les urgences

Roselyne Bachelot-NarquinQuand on fait remarquer à Roselyne Bachelot Narquin, ministre des solidarités et de la cohésion sociale qu’elle ne s’est guère exprimé depuis l’enterrement de la réforme du financement de la perte d’autonomie par François Fillon, premier ministre, elle met en cause notre « surdité ». « J’ai multiplié les déclarations au contraire » affirme-t-elle.

Jeudi 1er septembre, à l’occasion du décrochage d’une exposition de peintures et dessins réalisés par des patients atteints de la maladie d’Alzheimer (Nouveaux RegArts…), Mme Bachelot a consenti à réexpliquer à Agevillage que la réforme n’était pas « enterrée mais reportée ». La situation du pays nous oblige à protéger l’essentiel », à savoir l’activité économique et la lutte contre le chômage.

Si la réforme est ajournée, qu’en est il du milliard d’euros destiné à financer un certain nombre de mesures d’urgence ?
« Il faudra attendre également d’être revenu à meilleure fortune pour envisager de mobiliser à nouveau ce milliard d’euros » explique-t-elle. « La lutte contre le chômage, l’aide aux jeunes en difficulté… » sont de nouveau avancées comme des causes prioritaires.

Qu’en sera-t-il des situations d’urgence notamment dans le secteur de l’aide à domicile ? « Nous aurons des mesures qui seront inscrites dans le PLFSS 2012. Nous sommes en plein arbitrage budgétaire. Ca va se décider dans les prochains jours » affirme le ministre.

Parmi les possibilités, « on pourrait par exemple déléguer une enveloppe aux Agences régionales de santé, qui passeraient une convention avec les services à domicile pour les accompagner dans leur restructuration”, a‑t-elle continué, indiquant que les besoins avaient été chiffrés à 50 millions”.

Mme Bachelot a aussi indiqué que certaines mesures en rapport avec la réforme de la dépendance, comme la labellisation des contrats d’assurance” privés dépendance, pourraient se faire au fil de l’eau”.

La ministre des solidarités rappelle que même sans réforme du financement de la perte d’autonomie, « des efforts considérables ont été accomplis depuis 2007 qui ont continué de se concrétiser avec un doublement en 2011 de l’Ondam médico social à 3,84% de la richesse nationale ». Chaque année, nous créons 7.500 places supplémentaires dans les maisons de retraite. Et cet effort va augmenter en 2012”, ajoute-t-elle.

Au journal Libération, Mme Bachelot Narquin a expliqué qu’un nouveau point sera fait début 2012”, concernant la réforme du financement de la perte d’autonomie.

Partager cet article

Sur le même sujet