Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Perte d'autonomie et pouvoir d'achat : les retraités appellent à manifester le 6 octobre

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 05/09/2011

0 commentaires

Les organisations syndicales de retraités, UCR-CFDT, UNAR CFTC, UCR-CGT, FGR-FP, UNSA Retraités, réunies le 30 août 2011, appellent les retraités à participer massivement aux manifestations prévues le 6 octobre. Une manifestation à caractère national aura lieu à Paris.

Les organisations syndicales de retraités condamnant la décision gouvernementale de reporter à 2012 la réforme du financement de la perte d’autonomie. rappellent la nécessité de créer une prestation universelle de compensation de la perte d’autonomie quel que soit l’âge, prise en charge par la solidarité nationale, dans le cadre de la sécurité sociale.“Elles réclament que des mesures urgentes soient prises pour aider certains départements à financer l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), aider certains services d’aide à domicile, et diminuer le reste à charge des familles”. indquent-elles dans un communiqué du 30 août 2011.

Estimant que les annonces de François Fillon pour réduire le déficit impacteront le pouvoir d’achat des retraités qui continue de se dégrader”; les organisations revendiquent une augmentation significative des retraites, en particulier pour les basses pensions, une pension au niveau du SMIC ainsi qu’une nouvelle modalité d’indexation.

Les retraités, comme tous les citoyens, attendent du gouvernement des décisions justes et équitables. Des réponses nouvelles priorisant l’emploi, la cohésion sociale, la réduction des inégalités, la maîtrise des déficits publics sont urgentes.

De son côté la CFR regrette profondément le report par le gouvernement de la réforme de la prise en charge de la perte d’autonomie promise lors de la campagne électorale de 2007 et qui a fait l’objet de six mois de travail approfondi et de concertation.
Jugeant que les retraités seront lourdement touchés par l’augmentation de la fiscalité sur les mutuelles (+3,5 % de taxe supplémentaire) et de plus en plus insupportable d’accepter la discrimination tarifaire par l’âge, elle estime qu’une action judiciaire dans ce domaine semble inéluctable.

Toutefois la CFR ‑Confédération Française des retraités- prend acte avec satisfaction de la décision du Gouvernement de renoncer à la suppression de la déduction plafonnée de 10 % sur les retraites pour l’impôt sur le revenu, mesure qui aurait été une fois de plus discriminatoire à l’encontre des retraités.

Partager cet article

Sur le même sujet