Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les associations de familles lancent une petition pour que soient respectées les valeurs de solidarité et d'universalité

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 05/09/2011

0 commentaires

La Confédération Syndicale des Familles et la Fédération Nationale des Associations de l’Aide Familiale Populaire, à la fois préoccupées par les possibles choix gouvernementaux en matière de prise en charge de la perte d’autonomie mais aussi inquiètes du devenir des associations d’aide à domicile actuellement en grande difficulté financière, ont décidé de prendre part au débat public sur le thème de la dépendance.
Elles souhaitent être entendues par les pouvoirs publics afin de faire passer le message d’urgence concernant la nécessité de créer un cinquième risque sur le modèle des autres branches de la sécurité sociale, basé sur des valeurs de solidarité et d’universalité.

Avec La CSF et la FNAAFP/CSF, je demande que le financement de la dépendance respecte les valeurs qui ont conduit à la création de la Sécurité Sociale en 1945 :
- L’équité : « chacun verse selon ses moyens et reçoit selon ses besoins »
- L’universalité : à travers un impôt juste appliqué sur tous les revenus (du travail, du capital, du patrimoine, …
- La solidarité : les non dépendants participent au financement des prestations dépendances

Pour signer la pétition

La Confédération Syndicale des Familles est une organisation nationale qui défend les droits des familles dans tous les domaines de la vie quotidienne. Elle regroupe 500 associations dans lesquelles adhèrent environ 40 000 familles. En son sein, la Fédération Nationale des Associations de l’Aide Familiale Populaire fédère quant à elle cinquante associations d’aide à domicile.

Au coeur de ce réseau se croisent ainsi les besoins exprimés par les familles confrontés à la perte d’autonomie de leurs proches et les réponses que tentent d’apporter les professionnels de l’aide à domicile.

Pour nourrir la réflexion actuelle sur la prise en charge de la perte d’autonomie dans notre pays, la CSF et la FNAAPF/CSF organisent conjointement un colloque autour du thème : « Perte d’autonomie : quelle complémentarité entre professionnels et aidants familiaux ? » à Paris le 28 octobre.

Partager cet article

Sur le même sujet