Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

« Le grand âge est à l'abandon ! ». Livre d'un directeur de maison de retraite indigné

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 12/09/2011

0 commentaires

Propositions pour éviter le pire

Le grand âge est à l'abandon de Nicolas Martinet
Nicolas Martinet est le directeur d’un EHPAD (établissement pour personnes âgées dépendantes) dans le Pas-de-Calais. Il écrit son indignation face à ce qu’il appelle l’ « euthanasie sociale » des vieilles personnes.
Il constate un sentiment d’abandon des personnes qui vieillissent et qu’il côtoie, la détresse des familles et l’épuisement de tous les professionnels jusqu’aux directions.

Alors qu’il a dirigé des établissements d’accueil pour personnes handicapées plus jeunes, il estime bien insuffisants les moyens humains mobilisés autour des personnes âgées handicapées. Il raconte le quotidien d’une maison de retraite où l’on ne peut appliquer toutes les recommandations officielles, ou ce qui est enseigné en formation, par manque de temps, encore, notamment pour entourer, choyer, consoler, accompagner.
« Faire à la place de, va plus vite que aider à faire ».

Louvrage se poursuit sur une série de propositions sur le reste à charge en EHPAD, le déploiement d’associations de famille. On entend la fibre du cofondateur de la Fédération nationale des institutions de santé et d’action sociale d’inspiration chrétienne (FNISASIC) quand Nicolas Martinet préconise le volontariat des élèves, des citoyens, mais aussi des chômeurs. Il rappelle aussi le besoin d’encadrement des bénévoles.
Il salue la notion de « conseils des sages » en reconnaissance des plus âgés dans la cité et invite à préparer sa vie, sa potentielle entrée en maison de retraite.

L’auteur propose encore de
 — enrichir les débats de ce que collectivement nous estimons « les moyens convenables d’existence », avec ou sans pathologies , quel que soit l’âge
 — lever les psychoses administratives, sécuritaires et hygiénistes au détriment de la relation à celui qui s’approche de sa mort.
 — développer un label pour les maisons de retraite (des cannes ? des soleils ?) selon le niveau de service rendu
 — décerner une récompense officielle annuelle aux professionnels de ce secteur
 — inviter les acteurs politiques, publics à venir passer un ou deux jours en EHPAD !

Le grand âge est à l’abandon ! Propositions pour éviter le pire [Broché]
Nicolas Martinet
Prix conseillé : EUR 11,90
Broché : 128 pages
Editeur : Salvator (24 août 2011

Collection : Carte blanche
Pour commander en ligne 

Partager cet article

Sur le même sujet