Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Maltraitance en maison de retraite : un directeur d'établissement porte plainte contre deux de ses salariées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 19/09/2011

0 commentaires

Terreur et humiliation contre des personnes âgées touchés par la maladie d’Alzheimer

Cédric Huybrechts, directeur de la maison de retraite les Acacias à Magalas (Hérault) a confirmé mardi 13 septembre, avoir déposé plainte contre deux de ses employées pour des faits de maltraitance à l’encontre de pensionnaires de cet établissement.

Les faits remontent à plusieurs mois et la plainte a été déposée en fin d’été auprès de la gendarmerie qui a placé hier, en garde à vue, les deux employées. Celles-ci réveillaient les pensionnaires la nuit, hurlaient dessus, les insultaient.

Ce serait un employé de jour qui aurait signalé les agissements de ses collègues. L’enquête en cour devra établir les circonstances exactes de ces faits. Les deux victimes signalées pour le moment, deux femmes nées en 1934 et 1939, auraient subi quelques violences physiques et surtout des actes visant à les terrroriser et à les humilier.

Les deux salariées ont reconnu une partie des faits allégués, notamment « une gifle et un poing mis dans la bouche pour faire cesser les cris », précise Patrick Mathé, procureur de Béziers. Les victimes, âgées de 72 et 77 ans, faisaient partie, de « ces patients qui s’avèrent opposants, susceptibles d’être agressifs, pas faciles à prendre en charge », explique le directeur des Acacias. 

Trois autres résidents, de 85 à 90 ans, auraient essuyé les mêmes actes de maltraitance.
Les suspectes ont été présentées devant le parquet de Béziers. Elles ont été placées sous contrôle judiciaire.
Interdiction leur a été faite de travailler dans une maison de retraite. Les deux aides-soignantes de 57 et 35 ans seront jugées le 11 octobre prochain.

Partager cet article

Sur le même sujet