Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : A quand des solutions concrètes pour les aidants ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 03/10/2011

0 commentaires

Il faut saluer la mobilisation des énergies autour de cette deuxième journée nationale des aidants familiaux ce 6 octobre.

Les enjeux sont aujourd’hui mieux connus : 4 millions d’aidants informels”, des attentes et besoins multiples notamment pour connaître les aides, les services accessibles (besoin d’un guichet unique), les formations pour accompagner des personnes en situation de handicap quel que soit leur âge, éviter l’épuisement des aidants, leur sortie du monde du travail, la sur-consommation médicamenteuse…

Les constats sont partagés, la prise de conscience avance.

Des initiatives diverses sont portées par différents acteurs autour des aidants : associations, collectivités locales, mutuelles, assureurs, et même laboratoires pharmaceutiques.

Pour autant, on ne peut qu’être frappé par le contraste entre ces initiatives multiples et énergiques et la carence de tout accompagnement institutionnel avec cette réforme de la mal nommée dépendance” repoussée aux calendes par le gouvernement. En matière de lutte contre la perte d’autonomie, c’est l’Etat qui fait défaut. 

Concrètement, cela signifie que les aidants ne disposent pas de moyens nouveaux pour accompagner leurs proches.
- Pas d’aides financières supplémentaires (l’APA : aide personnalisée d’autonomie est forfaitaire et plafonnée).
- Pas de temps d’intervention de professionnels, formés et compétents, supplémentaires, à domicile comme en établissement d’accueil
- Pas de guichet unique identifié sur les territoires et labellisé avec un référent professionnel pour suivre l’évolution de la situation de la personne aidée et s’orienter dans le plan d’aides. Aujourd’hui l’aidé perçoit l’APA et s’oriente seul ou avec son aidant, au grè du marché” des services d’aides.
- Pas de repères, de label des services recommandés (services à domicile, établissements d’accueil adaptés).

Notre rédaction vous informe chaque semaine sur ces nouveaux services, les initiatives nationales et locales (cafés des aidants, structures d’accueils et de répits).
Notre annuaire de 25 000 adresses dédiées au grand âge, vient d’ouvrir un service permettant aux résidents des maisons de retraite de donner un avis sur leur établissement.

Nous espérons que la réforme reportée aboutira un jour à des prestations plus adaptées et en phase avec les attentes et besoins des personnes aidées et de leurs aidants proches.

Partager cet article

Sur le même sujet