Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le premier baromètre de la cohésion sociale révèle l'intérêt des Français pour le vivre ensemble

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 03/10/2011

0 commentaires

Un instrument de mesure reconduit chaque année

Sabine FOURCADE, directrice générale de la cohésion sociale, a présenté à la presse, mercredi 28 septembre 2011, les résultats du premier baromètre de la cohésion sociale” réalisé à la demande de la direction générale de la cohésion sociale (DGCS) par le Centre de Recherche pour l’Étude et l’Observation des Conditions de vie (CREDOC) en juin 2011.

L’objectif de ce baromètre, qui sera reconduit chaque année, est de mieux cerner et de comprendre comment la population appréhende la question de la cohésion sociale, quels sont les acteurs qu’elle considère comme légitimes pour intervenir dans ce domaine et les facteurs susceptibles de renforcer ou fragiliser la cohésion sociale.

Résultats :
- 78% des personnes interrogées proposent spontanément une définition de la cohésion sociale
- 83% jugent cette cohésion sociale « faible »
- 57% pensent qu’elle relève avant tout d’efforts individuels
- 41% estiment qu’elle relève avant tout d’un effort instiutionnel
- 65% pensent que l’Etatet les collectivités locales sont les mieux placés pour améliorer la cohésion sociale
- Les attentes des Français portent principalement sur l’emploi (53%), le logement (37%) et l’éducation (25%)

Partager cet article

Sur le même sujet