Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Des logements-foyers au Québec où les résidents s'impliquent : résidences En Harmonie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 10/10/2011

0 commentaires

Debbie Di Chario pilote le programme des résidences En Harmonie au Québec. Ces logements abordables, sécurisés, favorisent l’implication et l’influence des résidents, qui ont 75 ans en moyenne et vivent une légère perte d’autonomie.
Présentation du concept au congrès de l’UNCCAS à Paris les 27 et 28 septembre

En France ces résidences s’appelleraient logements-foyers”.
Ils proposent 120 unités de logements simples, doubles, triples. Les studios trop petits avec la salle à manger dans la chambre sont délaissés au profit d’un deux pièces où la chambre est séparée de la pièce à vivre.

Les Résidences EnHarmonie proposent des loyers tout compris avec
- 5 repas chaud en semaine, le midi, servis en salle à manger, avec deux menus au choix. Les résidences sont dotées d’une cuisine collective.
- 40 chaines TV
- le service de téléphonie
- l’accès à une buanderie
- des salles communes climatisées
- un coin cinéma
- l’accès à des services de loisirs
- l’accès aux aides financières
5,8 professionnels (directeur, personnel d’entretien, cuisiniers) travaillent dans la résidence et garantissent une présence 24H/24, 7 jours sur 7.

Un studio (50 m²) revient à 632 euros/​mois, un deux-pièces (60 m²) : 732 euros, et un trosi pièces avec deux chambres à coucher de 70 m² à 1 258 euros pour 2 personnes.

Face à la pénurie de logements sociaux au Québec, le programme des Résidences EnHarmonie s’est déployé à marche forcée : 10 résidences neuves sont sorties de terre en 5 ans, toutes certifiées NovoClimat.

Les repas permettent de garder un oeil sur la clientèle”, de repérer les éventuels glissements (dépression, retraits), ils favorisent les échanges, les amitiés, luttent contre la dénutrition.

Les résidences En Harmonie rencontrent un vrai succès et le degrés de satisfaction de la clientèle est favorable : 9 personnes sur 10 recommanderait la résidence à un proche.

Voir la présentation du concept par Debbie Di Chario en images



Partager cet article

Sur le même sujet