Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Liliane Bettencourt placée sous tutelle

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 17/10/2011

0 commentaires

Un cauchemar” pour la femme la plus riche de France

Liliane Bettencourt, héritière du fondateur de L’Oréal et troisième fortune de France, qui souffrirait de démence mixte” et de la maladie d’Alzheimer, va être placée sous tutelle, le plus haut niveau de protection judiciaire.

Cette décision remet en cause le mandat d’administratrice du géant des cosmétiques L’Oréal détenu par Liliane Bettencourt, qui fête cette semaine ses 89 ans. Mais la juge des tutelles a choisi de confier l’ensemble des prérogatives de la tutelle à des membres de sa famille, ce qui devrait éviter des répercussions sur la gouvernance de L’Oréal.

Liliane Bettencourt va être placée sous la tutelle de son petit-fils aîné Jean-Victor Meyers, ses biens et son patrimoine étant placés sous la tutelle de sa fille Françoise et de ses deux petits-fils, ont indiqué les avocats des parties, à l’issue d’une audience devant la juge des tutelles de Courbevoie (Hauts-de-Seine).

A cette audience à huis clos participaient l’avocat de la milliardaire, Me Jean-René Farthouat, et son ancien protecteur Me Pascal Wilhelm, dont le mandat est ainsi révoqué, ainsi que le conseil de Françoise Bettencourt-Meyers, Me Charlotte Robbe-Phan.
Peu avant le début de cette audience, un rapport d’expertise médicale de Liliane Bettencourt a été révélé par Le Monde​.fr. Selon ce rapport, Mme Bettencourt souffre d’une démence mixte” et d’ une maladie d’Alzheimer à un stade modérément sévère”, avec un processus dégénératif cérébral lent”. Le diagnostic du rapport doit être confirmé par des examens complémentaires, selon l’entourage de Liliane Bettencourt.

Le rapport d’expertise médicale rendu fin septembre conclut que Mme Bettencourt, atteinte de troubles cognitifs évidents avec désorientation temporelle, troubles mnésiques, troubles de raisonnement et éléments aphasiques (…), présente un tableau clinique de démence à un stade modérément sévère”, selon Le Monde​.fr. Les experts estiment que Mme Bettencourt présente une maladie d’Alzheimer à un stade modérément sévère avec une possible participation vasculaire”, et qu’elle est la proie d’un processus dégénératif cérébral lent et progressif”, ajoute le site du quotidien.

Selon l’entourage de la milliardaire, ce rapport est celui rendu par les médecins qui avaient accompagné un juge d’instruction bordelais en juin au domicile de Liliane Bettencourt à Neuilly-sur-Seine, une expertise médicale dont la défense de Liliane Bettencourt a demandé l’annulation.

La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Bordeaux examinera le 10 novembre cette demande d’annulation.
Au vu de ce rapport médical, le parquet de Bordeaux avait ouvert une information judiciaire pour abus de faiblesse sur la période 2006/​septembre 2011, qui a notamment conduit jeudi à une perquisition au cabinet parisien de Me Wilhelm.

Dans une interview au Journal du dimanche (JDD), Liliane Bettencourt a brandi la menace de partir à l’étranger” si la juge décidait de la placer sous l’autorité de sa fille Françoise. Si c’est cela, je pars à l’étranger. Si ma fille s’occupe de moi, j’étoufferai”, a déclaré la milliardaire.

Ah oui, le pire, le cauchemar, ce serait de dépendre de Françoise”, disait-elle, estimant que cela pourrait la conduire au point peut-être où je n’aurais plus envie de vivre”.

Interrogé sur iTELE sur un éventuel départ de la troisième fortune de France, le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a expliqué n’avoir pas de conseil à lui donner” mais ce qui est en cause c’est le caractère français d’un très grand groupe français”.
Pascal Wilhelm avait annoncé son intention de faire appel en cas de placement sous tutelle.

Partager cet article

Sur le même sujet