Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Maladie d'Alzheimer: les premières chaussures équipées d'un GPS arrivent aux Etats Unis

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 24/10/2011

0 commentaires

Pour éviter que les patients âgés s’égarent

Les premières chaussures équipées d’un système de géolocalisation vont être mise en vente aux Etats-Unis pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer, qui tendent à se perdre facilement, a annoncé son fabricant, la société GTX.

Le premier lot de 3.000 paires a d’ores et déjà été livré au vendeur de chaussures Aetrex, a indiqué GTX, un concepteur de GPS miniatures basé à Los Angeles.

Les ventes doivent commencer ce mois-ci, deux ans après l’annonce du projet. En rayon, le prix sera de 300 dollars. Ce dispositif permet de suivre à distance grâce à un ordinateur les déplacements des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer et de délimiter un périmètre à l’intérieur duquel le malade est autorisé à se déplacer. En cas de dépassement, une alerte se déclenche.

Si d’autres procédés de géolocalisation existent déjà, les fabricants mettent en avant la discrétion du nouveau venu : visuellement, rien ne distingue ces chaussures d’une autre paire, le GPS ayant été incorporé dans le talon. La paranoïa est l’un des premiers symptômes de la maladie”, a expliqué Andrew Carle, professeur à l’université Georges Mason en Virginie (est) et associé au développement du projet.

Si vous habillez une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer avec quelque chose qu’elle ne connaît pas, elle s’en débarrassera. Par exemple, si c’est une montre (équipée d’un GPS), mais pas leur montre, (les malades) l’enlèveront. La seule solution est de dissimuler”, a‑t-il ajouté. 

Ces chaussures pourraient sauver des vies et éviter des incidents coûteux, a‑t-il estimé. C’est particulièrement important dans les premières phases de la maladie où les personnes courent les risques les plus grands. Elles sont le plus souvent chez elles, mais désorientées. Lorsqu’elles sortent faire un tour, elles peuvent se perdre pendant des jours”, a dit l’universitaire.

Par ailleurs, une réflexion commence à poindre sur l’aspect ethique des gérontechnologies (technologie versus liberté, intimité, citoyenneté…).
Un colloque proposé par lEREMA aura ainsi lieu les 2 et 3 décembre à Paris sur le sujet.

Plus de cinq millions d’Américains sont atteints de la maladie d’Alzheimer et cette proportion devrait quadrupler dans les années à venir, selon le Pr Carle.

Partager cet article

Sur le même sujet