Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées: les résidences avec service devront doubler leur offre

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 24/10/2011

0 commentaires

Les résidences services pour les seniors devront quasiment doubler leur parc à fin 2020 en France si elles veulent répondre à la demande, selon un communiqué, du Syndicat national des résidences avec services pour les aînés (SNRA).

En comparant avec les chiffres européens, le syndicat a chiffré la demande potentielle à 100.000 logements à fin 2020”, contre 55.000 fin 2010, et prévoit la réalisation de 5.000 logements neufs par an pendant 10 ans”.

Il s’agit de logements, de plus en plus souvent en location, offrant un confort et une sécurité adaptés aux personnes âgées, avec des services à la personne proposés à la carte, comme la restauration, la blanchisserie, le ménage.

Ces résidences qui, contrairement aux maisons de retraite médicalisées, n’ont pas besoin d’autorisation pour ouvrir, constituent une solution particulièrement adaptée au vieillissement massif de la population”, estime le SNRA.

Parmi les chaînes de Résidences Services : Les Hespérides, Cogedim, Les Jardins d’Acadie ;

Récemment, le promoteur immobilier français Kaufman & Broad a annoncé son arrivée sur ce marché avec une offre de résidences avec un minimum de services (conciergerie mais pas de restauration) pour conserver des tarifs compatibles avec le niveau des retraites des Français (1.400 euros en moyenne).

Voir le site Internet dédié aux Résidences services 

Les facteurs clés de succès des résidences services selon le SNRA (*)

Selon le Syndicat national des résidences avec services pour les aînés (SNRA).

- Implanter la résidence au cœur de la ville et des services et permettre aux habitants des résidences de réaliser sans contraintes des actes de la vie quotidienne comme se rendre à la boulangerie, l’épicerie, la pharmacie, ou profiter de loisirs comme le cinéma, le théâtre, ou la plage”.
Les services de soins médicaux ou infirmiers doivent être accessibles.

-
Offrir un cadre de vie agréable : espaces verts dans la résidence ou à proximité, panorama exceptionnel, des cours ou des terrasses, etc”.

- Des appartements adaptés au vieillissement : accessibilité des alentours de la résidence (cheminement accessible, emplacement du mobilier urbain, trottoirs, etc.) comme des espaces intérieurs. Les appartements (du studio au T3 en général) sont équipés et aménagés de façon fonctionnelle en tenant compte des petites contraintes liées à l’âge des résidents : cuisine ouverte et très ergonomique, accès facilité aux équipements ménagers ou électriques, barres de maintien, volets roulants motorisés, douche à l’italienne…

- Se sentir en sécurité chez soi et nouer des liens
Le résident est chez lui, dans son espace privé dont il contrôle l’accès. La résidence est un lieu de vie où le résident se sent en sécurité et entouré.
Le personnel (concierge, coordinateur, intendant…) est présent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Des espaces communs (salon de détente, bibliothèque…) et des activités proposées en journée permettent aux résidents de se retrouver, de partager des moments de convivialité, d’échanger.
Les résidences doivent être ouvertes sur la vie de la cité : associations, villes, mairies, écoles…

- Des services à la carte
Sont proposés pour aider le senior dans sa vie quotidienne : des services de restauration, d’aide à la personne (qui sont agréés qualité services à la personne”) pour les petits travaux types ménage, repassage ou bricolage etc., des espaces beauté…

Partager cet article

Sur le même sujet