Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Cimetières : environnement, paysage et gestion durable

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 31/10/2011

0 commentaires
Le Syndicat intercommunal funéraire de la région parisienne (Sifurep) a estimé lors d’un colloque le 20 octobre dernier que nombreux cimetières réflechissaient aux notions de paysage, d’environnement et de développement durable.

L’enjeu est de revoir la standardisation des pierres tombales et le recul de la végétation dans les cimetières qui ont conduit à un appauvrissement du paysage funéraire”.
Les promoteurs des cimetières font peu appel encore au paysagistes. Mais certains travaillent les terrasses, les haies, les plantes grimpantes, entre les tombes, les tapis d’herbe remplacent le béton, y re-aparaissent le coquelicot, ou l’orchidée sauvage. Mais il faut aussi dompter la nature qui peut détruire ces choix (la fouine, les étourneaux ou les corneilles notamment).

Il s’agit aussi d’enjeux financiers et d’éducation du public. Les personnes âgées peuvent ne pas apprécier d’avoir les pieds mouillés en marchant entre les tombes, ou que les escargots laissent leurs traces…






Partager cet article

Sur le même sujet