Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Pays-Bas : euthanasie d'une personne atteinte d'Alzheimer à un stade avancé

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 14/11/2011

0 commentaires

Une première aux Pays Bas

Une personne atteinte d’Alzheimer à un stade avancé est morte par euthanasie pour la première fois aux Pays-Bas, a‑t-on appris mercredi auprès de l’Association néerlandaise pour une fin de vie volontaire (NVVE).

C’est vraiment une étape importante : avant, les patients morts par euthanasie étaient à des stades vraiment très précoces de la démence, ce qui n’était pas le cas de cette femme”, a déclaré Walburg de Jong, la porte-parole de la NVVE.

La législation néerlandaise n’autorise l’euthanasie que lorsque le patient en fait la demande en pleine possession de ses moyens et qu’il subit des souffrances insupportables dues à une maladie diagnostiquée par un médecin comme étant incurable.
La femme âgée de 64 ans, originaire du sud des Pays-Bas, était malade depuis très longtemps” et affirmait depuis plusieurs années” son désir d’être euthanasiée, selon la NVVE.

Sa mort en mars a été suivie d’une longue enquête, conformément à la loi.
Les Pays-Bas sont le premier pays au monde à avoir légalisé l’euthanasie, le 1er avril 2002. Mais chaque cas doit être signalé à l’une des cinq commissions chargées de vérifier si les critères de la loi ont été respectés.

Je ne pourrais jurer qu’il s’agit de la première fois au monde mais cette dame était à un stade beaucoup plus avancé que Claus”, a souligné la porte-parole de la NVVE, en référence à Hugo Claus, écrivain belge d’expression néerlandaise, atteint d’Alzheimer, qui avait été euthanasié le 19 mars 2008 à Anvers.

C’est aussi un message pour les médecins car ils refusaient souvent d’euthanasier les personnes à des stades avancés de la démence alors que celles-ci l’avaient expressément demandé”, a relevé Walburg de Jong.

Partager cet article

Sur le même sujet