Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : L'Essonne va créer des maisons de retraite à 60 euros par jour

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/11/2011

0 commentaires

Une décision ” militante ”

Le conseil général de l’Essonne vient de créer un service public de maisons de retraite qui proposera des places à 60 euros par jour, une décision qualifiée de militante” par le département.

On a décidé de créer un service public de maisons de retraite, on fait le choix de faire des maisons de retraites 30 à 40 % moins chères, personne ne doit renoncer à une maison de retraite”, a expliqué le président du conseil général Jérôme Guedj (PS), joint par l’AFP.

En fixant le prix d“une place en maison de retraite à 60 euros par jour, le département veut faciliter l’accessibilité financière des personnes âgées aux maisons de retraites, dont le coût moyen en France atteint 2.200 euros comparés aux 1.500 du montant moyen de la retraite”, a‑t-il expliqué.

Les gens de la classe moyenne ne peuvent plus se payer la retraite, soit ils y renoncent, soit ils sont obligés de vendre leurs maisons ou puiser dans les ressources de leurs enfants”, a‑t-il observé.

La création de ces structures a été décidée le 17 octobre pour concrètement faire des maisons de retraite 100% publiques, de l’acquisition des lieux à la gestion de l’établissement”, souligne un communiqué du Conseil général. Les premiers établissements doivent être installés à Courcouronnes, aux Ulis et à Morangis où 270 places seront proposées. A terme, le réseau devrait compter 1.000 places.

Pour M. Guedj, c’est un acte militant et innovant” car au moment où le gouvernement renonce à mettre en place la réforme de la dépendance, nous on avance, on fait le choix de plus de solidarité en faveur les personnes âgées, (ce qui) est une grande première pour un département”.

L’établissement de Morangis dont la première pierre sera posée le 25 novembre, devrait être livré en mars 2013.


A lire aussi : Jérôme Guedj (CG Essonne) veut le choix entre EHPAD privées et publiques- interview pour les professionnels (*)

Partager cet article

Sur le même sujet