Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les syndicats de retraités protestent contre l'amputation du pouvoir d'achat

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/11/2011

0 commentaires

Une campagne sera menée début décembre

Les syndicats vont mener, du 1 er au 15 décembre, une campagne auprès des salariés et des retraités en vue d’« interpeller le gouvernement, les élus et les responsables d’entreprises » et réclamer « plus de justice sociale ».

L’Union Nationale des Retraités et des Personnes Âgées (UNRPA) dans un communiqué du 8 novembre estime que « une nouvelle fois les retraités sont appelés à prendre sur leurs ressources par divers moyens plus insidieux les uns que les autres qui rabotent le pouvoir d’achat des pensions Ainsi en sera-t-il du gel des barèmes de l’impôt sur les revenus. A ressources égales ceux qui en payaient en paieront davantage ; parmi ceux exonérés qui étaient en limite de barème, la « micro » augmentation de 2011 sera suffisante pour les rendre imposables et perdre bien des aides.

Ainsi en sera-t-il des aides au logement qui seront revalorisées par référence au taux de croissance et non plus de l’indice des prix avec effet au 1er avril au lieu du 1er janvier ; perte minimum de 1%. Ainsi en sera-t-il du relèvement de 5,5 % à 7 % de la TVA sur certains produits qui réduira encore le pouvoir d’achat des pensions.

Eric Aubin, spécialiste des retraites à la CGT (UCR CGT) affirme que le gouvernement a de fait choisi d’augmenter de quatre mois chaque année la durée de cotisation” qui donne droit à une retraite pleine et entière et cela sans aucune discussion avec les organisations syndicales. On est dans une attitude méprisante vis-à-vis des organisations syndicales”.

Luc Bérille, secrétaire général de l’Unsa affirme de son côté que le plan de rigueur impactera les plus fragiles, notamment par une désindexation de nombreuses prestations sociales. C’est une des mesures les plus injustes de ce plan qui aura des effets extrêmement graves à court et moyen terme”. L’accélération de la mise en œuvre de la réforme des retraites alourdira un des dispositifs les plus durs d’Europe”, écrit Luc Bérille dans un communiqué.

Partager cet article

Sur le même sujet