Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Lauréats 2011 du Prix Vivre ensemble aujourd'hui et demain

Auteur Rédaction

Temps de lecture 14 min

Date de publication 23/11/2011

0 commentaires

Présentation

Créé en 2009 à l’initiative d’Agevillage.com et Icade, avec le soutien de la Caisse des dépôts et Consignations (CDC), ce prix « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » récompense des réalisations exemplaires ou idées innovantes qui favorisent, au sein de la cité, dans les quartiers, les villages, une vie partagée entre les différentes générations.

Lauréats prix vivre ensemble 2011Les lauréats 2011 ont été récompensés le 22 novembre 2011 au salon des maires et des collectivités locales par Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale.
L’enjeu du Prix est de valoriser les pratiques innovantes pour les diffuser auprès des décideurs, des acteurs publiques, des tutelles, des médias.

Pour Roselyne Bachelot, le prix et les lauréats montrent que prévenir les chutes, adapter les logements, éviter le confinement de domicile, est possible.

Pour Michel Mercier : Il faut innover sans cesse et aider à rester chez soi dans de bonnes conditions

Présentation du Prix par Annie de Vivie (Agevillage)
avec Pierre-Marie Chapon (Icade) et Eric Arnoux (Mondial Assistance)

Lauréats du Prix

Catégorie « idée innovante »

- Le Conseil Général du Rhône pour sa Charte « Rhône + Vivre chez soi » qui vise à développer le logement adapté sur le territoire rhodanien. Michel Mercier, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux et président du conseil général du Rhône a reçu son trophée des mains de madame Bachelot-Narquin. Parmi les objectifs : banaliser les logements adaptés.
Commentaire de notre grand témoin Geneviève Laroque de la FNG (Fondation nationale de gérontologie) : que cette Charte rayonne et donne des idées aux décideurs, aux tutelles, aux élus.”

Charte « Rhône + vivre chez soi » présenté par le 1er vice président du CG 69
et Analyses de Geneviève Laroque 




Catégorie « réalisation exemplaire »

- L’association Les Petits Frères des Pauvres pour son service « Voisin-Age » qui facilite et accompagne la mise en relation des « voisinneurs » : habitants d’un même quartier, aidants de personnes âgées isolées.

Voisin-Age des petits frères des pauvres :
un service sécurisé qui répond à l’isolement

Des fleurs avant le pain” : Geneviève Laroque rappelle la devise des petits frères des pauvres, qui se traduit ici par des relations entre personnes aidées, voisinneurs, en ligne, dans la réalité quotidienne. 

- Vallis Aurea dans la drôme, établissement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) du groupe associatif l’Arepa, pour son implication en faveur du lien interpersonnel et intergénérationnel : la maison de retraite devient le centre culturel du village !
Un foyer de développement territorial : des résidents citoyens, acteurs, utiles jusqu’au bout (marcheurs, tricoteuses), qui font travailler les commerçants locaux, un bistrot des aidants, un comité des fêtes présidé par un résident de 99 ans (évalué en Gir 1)
ici on a même pas le temps de mourir” raconte une résidente.
Le troisième jeudi du mois de novembre, on fêtait le traditionnel beaujolais nouveau dans la résidence
!
Geneviève Laroque salue les convergences, synergies, alliances, complicités entre les résidents, tous les personnels et la population du village.
Elle invite le groupe Arepa à développer cette dynamique dans tous ses établissements !

Vallis aurea : un ehpad véritable pôle de socialisation 

Catégorie « réalisation internationale »
- Le centre « La Traversée » de Montréal qui rassemble au cœur d’un même lieu de vie communautaire de personnes âgées et populations d’horizons divers. L’objectif : maibtenir la citoyenneté des habitants jusqu’au bout de la vie


Prix « coups de cœur du jury » :

- Fondation Pro Senectute qui accompagne des diagnostics communautaires comme dans la commune de Gland en Suisse : les aînés deviennent acteurs et porteurs de projets. Une communauté d’ainés qui se mobilise sur de nombreux projet. 

Fondation Pro Senectute : diagnostic communautaire pour intégrer les aînés en Suisse (ville de Gland)



- THINK TANK architecture qui imagine des espaces à vivre pour tous.

Encouragement du jury 

- Foyer d’Activité Sociale « Fas Res » : accueil social pour personnes âgées (foyer du Ségala) où l’on fait « marcher ses neuronnes » y compris avec les plus jeunes !

Ces peuplades exotiques”, les jeunes des quartiers, les vieux des villages, comme aiment à les appeler Geneviève Laroque, se rencontrent et font des projets ensemble.

Fas Res : le foyer du Ségela pour faire marcher ses neurones à tout âge

L’édition 2011 du Prix « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » est parrainée par le Ministère des Solidarités et de la Cohésion Sociale, soutenu techniquement par le Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA), le département vieillissement et qualité de vie” de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la Société d’Habitation du Québec (SHQ), Mondial Assistance, Notre temps et la Gazette Santé sociale.

Les lauréats sont récompensés par la réalisation d’un clip documentaire qui aura vocation à être diffusé sur le web : www​.agevillage​.com ; www​.gazette​-sante​-social​.fr, http://​www​.solutionsdurables​.tv/. Et le site Internet du Prix : www​.prix​-vivre​-ensemble​.fr Par ailleurs, un documentaire sur le thème du vivre ensemble” sera réalisé en coopération avec la Société d’Habitation du Québec (SHQ) et sera diffusé à la télévision en 2012.

Les enjeux du prix Vivre ensemble aujourd’hui et demain, son déroulé, les jurys

Mettre en place les structures nécessaires à la révolution de la longévité

11 millions de personnes ont plus de 60 ans. En 2020 elles seraient 17 millions. En 2030, l’espérance de vie à la naissance sera de 82 ans pour les hommes et de 87 ans pour les femmes. A l’horizon de 2040, il y aurait près de 7 millions de personnes de 80 ans. 

Accompagner collectivement cette évolution et prévoir pour les aînés la place qui leur revient dans la société et leur assurer la meilleure qualité de vie est un impératif. 

Disposer d’un logement confortable et pouvoir y vieillir en toute sécurité, tout en restant en relation avec les autres est le souhait de tous. Plus de 92% des personnes de 80 – 84 ans vivent en logement autonome, 84% entre 85 et 89 ans, 71% dans la tranche des 90 – 94 ans.

Le prix « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » pour valoriser les projets à « haute qualité du vieillissement » dans 3 catégories
Créé en 2009 à l’initiative d’Agevillage et Icade avec le soutien de la Caisse des dépôts et Consignations (CDC), le Prix 2011 « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » est parrainé par le Ministère des Solidarités et de la Cohésion Sociale, soutenu techniquement par le Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA), le département vieillissement et qualité de vie” de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la Société d’Habitation du Québec (SHQ).

Cette 2ème édition lancée lors du Salon des Maires et Collectivités Locales 2010 a également reçu le soutien de Mondial Assistance et de Medialis.
Le concours a été ouvert, du 15 avril 2011 au 15 juillet 2011, aux architectes, urbanistes, promoteurs, chercheurs, communes, établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), offices HLM, établissements publics et privés (lucratifs et non lucratifs), associations.
Les candidats pouvaient concourir dans l’une des trois catégories suivantes : « Idée innovante » / « Réalisation exemplaire » / « Réalisation étrangère »

Le Prix demande aux projets de répondre aux concepts de « territoire de vie », « Haute qualité du vieillissement »
Les projets présentés devaient favoriser au sein de la cité, dans les quartiers, les villages, une vie partagée entre les différentes générations en proposant : 

· Un territoire de vie pour tous (mixité sociale et intergénérationnelle)
· Un territoire de vie qui facilite l’accès aux activités nécessaires au bien être quotidien des habitants (proximité / accessibilité / maintien de la vie sociale et culturelle) ;
· Un territoire de vie évolutif et durable, adapté aux besoins actuels et futurs des citoyens (performance environnementale).

30 participants ont été retenus et invités à présenter leur projet devant les trois jurys constitués.

7 lauréats ont été distingués après délibération des membres du jury dans chaque catégorie.

Les membres des Jurys
Jury « idées innovantes »
Liliane Piot (CDC)
Annie de Vivie (Agevillage)
Eric Arnoux (Mondial Assistance)
Claudine Dufat (Solidarité Patrimoine)
Charles Petitot (OMS)
Florent Renard (Université Lyon 3)
Françoise Le Borgne (Université de Bretagne occidentale)
Michaël Carré (Medialis)

Jury « Réalisations exemplaires »
Phuong Mai Huynh (PUCA)
Pascal Dreyer (FNG)
Muriel Boulmier (Ciliopée)
Eric Dorizon (CDC)
Geneviève Laroque (FNG)
Ivan Olivry (Icade)
Bruno Charrat (CNR Santé)
Christian Pihet (Université d’Angers)

Jury « Réalisations étrangères »
Francine Cloutier (Société d’Habitation du Québec)
Suzanne Garon (Université de Sherbrooke)
Phuong Mai Huynh (PUCA)
Pascal Dreyer (FNG)
Eric Dorizon (CDC)
Piot Liliane (CDC)
Annie de Vivie (Agevillage)
Eric Arnoux (Mondial Assistance)
Claudine Dufat (Solidarité Patrimoine)
Geneviève Laroque (FNG)
Michaël Carre (Medialis)
Francoise Le Borgne (Université de Bretagne occidentale)
Ivan Olivry (Icade)
Bruno Charrat (CNR Santé)
Florent Renard (Université Lyon 3)
Christian Pihet (Université d’Angers)

Reportages sur les Lauréats de l’édition 2011 du Prix Vivre ensemble aujourd’hui et demain

Lauréat — Idée innovante

Charte « Rhône + Vivre chez soi » (Conseil Général du Rhône)
Le Département du Rhône, en tant que coordonnateur des services à domicile mais surtout en tant que collectivité pivot dans le domaine du handicap et des personnes âgées, a mis en place un programme pour développer l’habitat adapté sur son territoire par l’intermédiaire de la Charte « Rhône + Vivre chez soi ». Elle permettra non seulement aux personnes dépendantes de profiter de logements adaptés à leurs problématiques mais contribuera également au développement des services à domicile et favorisera l’aménagement de son territoire.

La charte prévoit le respect d’un cahier des charges définissant les caractéristiques techniques permettant l’adaptation du logement dès la construction. Ce cahier des charges complète les normes sur l’accessibilité pour les personnes handicapées définies par la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, et met en avant des critères supplémentaires pour l’adaptation.

Ces logements doivent être situés dans un environnement adapté, c’est-à-dire près des commerces et des services, dans les centres-bourgs et les centres de quartiers, à proximité de transports en commun, etc. Il ne s’agit pas de travailler exclusivement sur les logements mais il faut que l’immeuble lui-même présente des caractéristiques d’accessibilité suffisantes. Cette démarche vise en priorité le logement neuf mais aussi la réhabilitation de logements anciens, notamment le parc de logements des bailleurs sociaux.

On dénombre près de 1 700 000 habitants sur l’ensemble du territoire rhodanien regroupés sur 293 Communes.
A l’heure actuelle, la Charte « Rhône +, Vivre Chez Soi », c’est :
- 51 opérations programmées sur l’ensemble du territoire rhodanien
- 379 logements adaptés prévus d’ici 2014
- 35 communes du Rhône concernées
- 45 opérations réalisées par l’OPAC du Rhône : 1er partenaire de la démarche.

Contact : www​.rhone​.fr — Tél. : 0800 869 869 — 
Voir le reportage « La Charte Rhône Vivre chez soi » — Série « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » (Saison 2111).

Lauréat — Réalisation exemplaire (ex-aequo)
« Voisin-age » dispositif de l’association des « Petits Frères des Pauvres »

Il permet la mise en relation des habitants d’un même quartier avec des personnes âgées isolées. Il apporte l’aide d’un support web entièrement dédié et sécurisé, et d’un portage associatif.
www​.voisin​-age​.fr
Voir le reportage « Voisin-age » — Série « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » (Saison 2211).


Lauréat — Réalisation exemplaire (ex-aequo)
Vallis Aurea, un ehpad, foyer de développement territorial et de bien-vivre intergénérationnel (Arepa)
La résidente, le résident de Vallis Aurea (EHPAD et logement-foyer situé au cœur du bourg) est un citoyen à part entière de Saint-Sorlin-en-Valloire (1800 habitants).
Il continue à tisser des relations interpersonnelles et intergénérationnelles au sein du territoire. Ensuite, il ne partira jamais seul. L’établissement n’est pas un silo, un ghetto mais un outil technique ouvert sur la localité qu’il contribue à animer. Il bénéficie de la valeur ajoutée du personnel impliqué dans la protection de la vulnérabilité, animé par le respect de la personnalité au service de laquelle il se dédie.
Contact :
Tel. 04 75 31 65 31
Résidence Vallis Aurea, route de Châteauneuf de Galaure
26 210 SAINT-SORLIN-EN-VALLOIRE.
email : ehd.​saintsorlin@​arepa.​org
voir le reportage « Vallis Aurea » — Série « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » (Saison 2311)

Lauréat — Réalisation internationale 

« Habitat 1460 » (La Traversée, Québec)
Ce projet ambitieux et novateur d’habitations permet de créer un milieu de vie communautaire où vivent des personnes âgées autonomes, d’autres en perte d’autonomie, des familles, de jeunes couples et des familles monoparentales. Ce milieu de vie se situe en plein cœur d’un quartier populaire, à Montréal, c’est le premier projet intergénérationnel communautaire de Montréal.
voir le reportage « Le Centre La Traversée, à Montréal » — Série « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » (Saison 2411)

Prix « coups de cœur du jury » 

Diagnostic communautaire de la commune de Gland (Fondation Pro Senectute, Suisse)
Diagnostic communautaire auprès des personnes de plus de 55 ans au cours de l’année 2010 dans le but d’établir un état des lieux de leur qualité de vie. Ce projet proposait une méthodologie innovante, le communautaire, dans la mesure où toutes les étapes (entretiens, analyse, forum, rapport) ont été co-construites par les habitants aînés, les partenaires associatifs ainsi que les autorités de la ville. Le rapport diagnostic se trouve en annexe. La coordination était assurée par une animatrice de proximité de Pro Senectute Vaud. Le projet a connu un tel succès que les autorités de Gland ont demandé à Pro Senectute d’accompagner l’émergence des projets et des activités qui répondent aux besoins et envies identifiés dans le diagnostic et qui sont entièrement portés par les habitants. Actuellement, 18 mois après le démarrage, 8 projets sont réalisés et 8 sont en construction. Un aperçu des activités se trouve également en annexe. D’ici à 2013 (fin du mandat), l’objectif est de constituer une structure qui soit capable de coordonner de manière autonome le projet dans son ensemble et qui soit en communication avec les autorités, sans le soutien d’un animateur de proximité. Cette méthodologie se nomme « Quartiers Solidaires ».
Contact : Marion.​zwygart@​vd.​pro-​senectute.​ch
Voir le reportage « Pro Senectute : diagnostic de la qualité de vie dans le canton de vaux » — Série « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » (Saison 2511).

Prix « coups de cœur du jury »

Bien Vieillir Ensemble (THINK TANK architecture)
Conception de logements adaptés et adaptables pour les séniors, suivant une organisation urbaine et architecturale qui facilite la mutualisation des services et des fonctions et favorise la mixité générationnelle. Permettre à chacun de vieillir chez soi.
Contact info@​thinktank-​architecture.​fr

Encouragement du jury 

Foyer d’Activité Sociale « Fas Res » : accueil social pour personnes âgées (foyer du Ségala)
Le Foyer d’Activité Sociale (FAS) à destination des personnes âgées ou handicapées est un lieu de vie et d’animation dans le but de maintenir actifs et acteurs les seniors de notre territoire le plus longtemps possible à domicile et de fournir aux aidants familiaux des espaces / temps de répit. L’échange et le partage du vécu constitue le principal vecteur des activités. Il s’agit donc de rompre l’isolement relationnel et résidentiel des personnes âgées du territoire, en valorisant leurs compétences, en utilisant et en sollicitant les jeunes retraités pour animer la vie quotidienne du Foyer d’Activité Sociale ; et ainsi donner la possibilité à nos aînés de rester sur leur territoire, tout en conservant leurs repères dans des lieux d’accueil adaptés à leurs ressources. Par ailleurs de créer un lieu alternatif au placement en institution, complémentaire au maintien à domicile, permettant un travail de prévention de la perte d’autonomie et de prévention des troubles de la mémoire. Et enfin de permettre aux aidants familiaux de disposer d’un lieu relais, permettant des moments de répit mais aussi un lieu d’écoute et de soutien (échanges entre familles et avec des professionnels).
Contact : foyerdusegala@​orange.​fr et fasres@​orange.​fr

Voir le reportage « Le Foyer du Ségala de Saint Martin Laguépie » — Série « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » — Série « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » (Saison 2611).

Voir aussi les reportages sur les autres participants :
- « Le quartier intergénérationnel Simone de Beauvoir », à Rennes — Série « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » (Saison 2711)
- « Le Réseau Enharmonie », Québec — Série « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » (Saison 2811)
- « Aide et support aux aînés », Québec — Série « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » (Saison 2911)
- « La résidence Wilfrid Lecours », Québec — Série « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » (Saison 21011)
- « La Coopérative Emile Nelligan », Montréal — Série « Vivre ensemble aujourd’hui et demain » (Saison 211/11)

Reportages coproduits par Agevillage/​Icade/​CDC, réalisé par Découpages

Partager cet article

Sur le même sujet