Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Destruction de plus de 10 000 emplois dans les services à domicile associatifs

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 28/11/2011

0 commentaires
Les fédérations des services à domicile associatifs se mobilisent depuis près de deux ans pour alerter les pouvoirs publics sur leur situation financière.
Rassemblées dans un
collectif des 16 associations” elle ont publié des chiffres alarmants : 8 700 pertes d’emplois (3,95% de ses salariés) en 2010.
Et pour le premier semestre 2011, 5 500 destructions d’emplois sont déjà constatées : des milliers de personnes aidées en pâtissent. »

La concurrence avec le boum des entreprises de services, le côuts des services à domicile pour les personnes très fragilisées (1000€ par mois selon la dernière enquête réalisée par France Alzheimer début 2011 auprès de 500 familles), les financements de ces associations étaient suspendus à la future réforme de l’aide à l’autonomie. Son huitième report est terrible.

Car l’hémoragie continue.

Le Baromètre de l’emploi d’un des principaux réseau l’UNA vient d’indiquer qu’au 30 septembre 2011 6860 emplois ont été détruits depuis début 2011.

15 structures sont actuellement en procédure de sauvegarde ou en redressement judiciaire, ce qui représente 1 751 emplois menacés.

Les 16 associations du Collectif des 16
ADESSADOMICILE ; ADMR ; AD-PA ; Aînés Ruraux ; APF ; CFPSAA ; Croix-Rouge française ; Familles Rurales ; FNAAFP-CSF ; FNADEPA ; FNAPAEF ; FNAQPA ; Mutualité Française ; UNA ; UNCCAS ; Uniopss ; USB-Domicile

Partager cet article

Sur le même sujet