Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Casino veut adapter son packaging au nombre croissant des malvoyants

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 28/11/2011

0 commentaires

Nouvelles technologies et baisse de l’acuité visuelle

En collaboration avec les experts de l’Institut de la vision, les équipes du groupe Casino ont mis au point un prototype du packaging du futur en direction des malvoyants et des personnes âgées dont la vue baisse.

Ce packaging a fait l’objet d’une batterie de tests avec des personnes atteintes de déficiences visuelles (malformation congénitale, dégénérescence maculaire liée à l’âge, rétinite pigmentaire…).
Une population appelée à s’élargir avec le vieillissement de celle-ci : « Actuellement, 30 % des personnes âgées de plus de 75 ans sont considérées comme malvoyantes », souligne Emmanuel Gutman, responsable du pôle handicap de l’institut. Selon la définition de l’OMS, la malvoyance correspond à une acuité visuelle inférieure à 3/​10eaprès correction et à un champ visuel inférieur à 20°.

Pour rendre la lisibilité des produits plus facile et rapide, la charte graphique sera simplifiée (moins d’informations) et rendue plus contrastée (inscriptions noires sur fond blanc). Seuls l’intitulé du produit, le poids et la date de péremption seront mentionnés invariablement au même endroit.

Les autres données pourront être obtenues à partir d’un téléphone portable. Le mobile à l’aide de la technologie NFC – une technologie du champ proche qui permet de payer avec son potable par exemple) alertera en cas de régime alimentaire particulier ou d’allergies (gluten, arachides…), mais pourra aussi lui indiquer une promotion sur un aliment similaire, etc.
La même technologie NFC peut fournir à domicile un pense-bête « intelligent ». ou à passer commande en ligne. 

Partager cet article

Sur le même sujet