Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Un service de "convivialité" dans l'Oise : un travail de réinsertion

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 12/12/2011

0 commentaires

Financer les chômeurs au RSA pour aider les personnes âgées

Visiteurs de convivialité de l'oiseLe Conseil général de l’Oise offre, depuis octobre dernier, un nouveau service dit de convivialité à ses Aînés.

Ce service dit « de convivialité” mis en place par le Conseil général de l’Oise, permet aux personnes âgées de maintenir un lien social et familial, et de contribuer à sécuriser leur maintien à domicile. L’activité d’un visiteur de convivialité ne relève ni du soin médical, ni de l’assistance à la vie quotidienne. Il n’empiète donc à aucun moment sur les compétences d’une auxiliaire de vie, d’une infirmière ou d’une aide-ménagère.

QUI SONT-ILS ?
Ce service s’inscrit dans le cadre du dispositif Coup de pouce pour l’emploi” dont l’objectif est de favoriser le retour à l’emploi de ceux qui en sont exclus. Une trentaine de visiteurs, en cours de recrutement, seront employés par des associations conventionnées par le Département. Vous les reconnaîtrez facilement grâce à leur parka siglée et leur carte professionnelle.

QUE PROPOSE CE SERVICE ?
- Visites de compagnie à domicile (conversation, lecture…)
- Accompagnement dans les promenades et les actes de la vie courante (promenades au bras, sorties sociales ou culturelles…)
- Ateliers manuels ou artistiques (cuisine, jardinage…)
- Jeux d’animation et de stimulation…
- Participation aux activités des associations et clubs locaux
- Rencontre avec le voisinage, les amis et les membres de la famille
- Groupes de parole collectifs autour de thèmes de discussion

Gratuite, cette aide à la personne s’adresse exclusivement aux personnes âgées de plus de 60 ans, bénéficiaires de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) et résidant à domicile.

Les interventions ont lieu du lundi au samedi (hors jours fériés), de 8h à 20h. La durée minimale d’intervention sera de 1h30 environ.

Avec ce dispositif, le Conseil général fait donc coup double en offrant un service de visites à domicile aux personnes âgées et un coup de pouce” pour des bénéficiaires du RSA qui retrouvent ainsi le monde du travail.

Partager cet article

Sur le même sujet