Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Sprinteur à 95 ans : dans la banlieue de Stockholm un club de gym pour nonagénaires

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 19/12/2011

0 commentaires

Travailler la force et l’équilibre

Au rythme disco de Stayin’ Alive”, Lennart Zetterqvist, 90 ans, soulève des haltères : comme un nombre croissant de Suédois, il est déterminé à se maintenir en forme pour rester autonome et profiter aussi longtemps que possible de la vie, à l’écart des maisons de retraite. Zoom dans un club de gymnastique réservé aux nonagénaires dans la banlieur de Stockholm.

Les retraités veulent rester actifs et en forme jusqu’à cent ans, explique l’entraîneur Kristoffer Sjöberg, qui dirige le groupe de gymnastique de M. Zetterqvist, réservé aux 90 ans et plus.
Ce groupe constitué de 16 super seniors”, ayant accepté l’offre municipale d’un cours de gym hebdomadaire gratuit s’entraîne une fois par semaine dans un club en banlieue de Stockholm, est unique en Suède de par sa classe d’âge.

Pétillante, Anne-Marie Novotny, oublie ses 91 ans et ses pépins de santé en travaillant ses « abdos » dans un tee-shirt rose. Kristoffer Sjöberg explique que l’objectif est d’entretenir une condition physique qui facilite le maintien de l’autonomie.
« Nous travaillons beaucoup la force et l’équilibre », dit-il, en précisant qu’au début des cours, en mars 2011, la plupart venaient avec des cannes ou des déambulateurs.

L’ étude Seniorbarometern publiée en septembre, révèle qu’il y a 1,8 million de retraités en Suède sur une population totale de neuf millions, et ce groupe devrait augmenter de près de 50% d’ici 2015.
Depuis 2000, le nombre de personnes de plus de 65 ans ayant couru le marathon de Stockholm a quadruplé et 38% des personnes de plus de 59 ans disent faire de l’exercice chaque jour.

A 95 ans, Herbert Liedtke, lui, est un sprinteur. Et il a fallu trois accidents vasculaires cérébraux (AVC) l’an dernier pour lui faire lever le pied et abandonner les compétitions internationales.
Chauffeur de taxi pendant 40 ans sans jamais faire de sport, il s’est mis à la course à 69 ans en se joignant sur un coup de tête à l’entraînement d’un groupe de collègues de 15 ans plus jeunes.
85 ans, il a établi un record sur 400m dans sa catégorie d’âge lors d’une compétition en Australie. Il avait couvert le tour de piste en 1 min 30 sec 99100.

Chez les personnes âgées tout particulièrement, la bonne santé psychologique résulte en grande partie de la condition physique, selon le docteur Göran Murvall qui a mis sur pieds le groupe des plus de 90. Pour lui, les personnes âgées ont besoin de croire dans l’avenir et de se fixer de nouveaux objectifs”.

Partager cet article

Sur le même sujet