Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'Association d'aide à domicile "Ages et Vie" : 30 ans et de nouveaux projets

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 30/01/2012

0 commentaires

Ages et vie 2012Un livret spécial revient sur la journée du 20 octobre 2011, occasion pour Age et Vie qui fétait ses 30 ans d’aborder sujets qui sont au cœur de ses préoccupations 

Avec ses vœux pour l’année 2012, le Président Jean-Claude Perrot évoque les nouveaux projets de l’association : le service de soins infirmiers à domicile de nuit de la rive gauche de la Seine en partenariat avec les SSIAD de Fresnes et de Cachan et les hôpitaux du secteur, l’extension de places pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et le café des aidants familiers.
Dans son discours d’ouverture à cette journée, il détaillait, pour répondre aux enjeux d’une solidarité créatrice de liens et de richesses les travaux conduits au plan national pour la prise en compte de personnes âgées en situation de perte d’autonomie et déploré que la réforme à laquelle ceux-ci devaient aboutir ait tourné court, avec l’annonce en septembre de « l’absence de financement ».

L’organisation sanitaire et médico sociale de la prise en charge de la dépendance faisait l’objet d’une table ronde au cours de laquelle notamment, Marie GEOFFROY a présenté les évolutions démographiques pour la région. A propos de l’ARS au sein de laquelle elle représente le Comité Départemental des Retraités et Personnes Agées du 94 elle a évoqué une « énorme machine qui travaille » et témoigne de la volonté de démocratisation et de participation de celle-ci.

Quelle volonté politique ? Florence Leduc, cofondatrice et administrateur d’Ages et Vie, animait une autre table ronde sur les réponses aux besoins des populations fragiles : quels engagements ? quelle gouvernance ? quel reste à charge ?

Les participants à cette journée ont également pu :
- participer à des ateliers : aidants, le modèle associatif reste-t-il pertinent pour l’aide à domicile ? La coopération sanitaire e t médico-sociale.
- prendre connaissance du projet de SSIAD de nuit qui a pour objectif pour objectifs de :
>renforcer l’offre de soins en continuité et complémentarité des interventions de jour
> Soutenir les aidants très impliqués auprès des personnes
> Faciliter l’articulation entre l’hôpital et la ville en participant au développement de la filière gériatrique.

Télécharger le document

Partager cet article

Sur le même sujet