Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les intempéries tuent deux personnes âgées malades Alzheimer

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 06/02/2012

0 commentaires

La déambulation peut devenir mortelle par grand froid

Deux personnes âgées malades Alzheimer ont été retrouvées mortes de froid. L’une habitait Toulouse et l’autre la Moselle. 

Les intempéries ont tué deux personnes victimes de la maladie d’Alzheimer. La première, une septuagénaire résidente d’une maison de retraite spécialisée à Toulouse, a été retrouvée vendredi morte de froid dans un parc privé voisin de l’établissement.
Cette femme avait disparu de sa chambre en pyjama peu après 22H00 jeudi. le personnel avait rapidement donné l’alerte, mais les recherches de la police avaient été infructueuses toute la nuit et le corps de la septuagénaire n’a été retrouvé qu’en fin de matinée vendredi, dans un parc privé.

Les causes du décès ne sont pas suspectes, mais une enquête judiciaire a été ouverte pour comprendre les circonstances qui ont amené cette femme où on l’a trouvée”, a indiqué de son côté le procureur de Toulouse, Michel Valet.
Selon les premiers éléments de l’enquête, cette femme, qui avait déjà fugué de chez elle avant d’être placée à la maison de retraite, serait sortie de sa chambre par la fenêtre et aurait enjambé un portillon avant de commencer son errance, fatale en raison de la température négative. Des chiens policiers avaient perdu sa trace non loin de l’établissement.

Selon le quotidien La Dépêche du Midi, une cellule d’aide psychologique a été mise en place pour les résidents et l’équipe de la maison de retraite.

En Moselle, un homme de 82 ans, souffrant lui aussi de la maladie d’Alzheimer, est mort vendredi matin d’hypothermie sur un chemin forestier du village de Lemberg (Moselle), près de Bitche.

Les secours avaient retrouvé le vieil homme vers 9H00, inanimé mais encore vivant, après que son épouse eut donné l’alerte en début de matinée en constatant l’absence de son mari. Mais l’homme est décédé une heure plus tard, en dépit des tentatives de réanimation.

Partager cet article

Sur le même sujet