Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

2012.Agevillage.com pour les présidentielles : vieillir, un projet politique ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 5 min

Date de publication 20/02/2012

0 commentaires

De A à Z par secteur, les questions posées, les réponses des candidats

La rédaction d’Agevillage se mobilise en 2012 comme en 2006/2007 pour que l’enjeu sociétal du vieillissement s’invite dans la campagne présidentielle.
Pour un vivre ensemble aujourd’hui et demain harmonieux au sein d’une société pour tous les âges”, retrouvez les interpellations des différents acteurs du grand âge et de la perte d’autonomie et les propositions des candidats
.


Accueil familial
Dans une lettre ouverte, l’association Famidac et ses partenaires interpellent les candidats à la Présidence de la République, pour qu’ils entendent la souffrance des personnes dépendantes” et de leurs familles et qu’ils soutiennent le nécessaire développement de l’accueil familial.

Cohésion sociale
Manifeste Investir la solidarité“
Plateforme de l’Uniopss

Le collectif Une société pour tous les âges” a interpelé comme en 2007, les candidats à l’élection présidentielle de 2012.
Au delà des principes pour un droit de compensation et d’aide à l’autonomie, les signataires attendent des réponses opérationnelles pour la refonte de la gouvenance du système.
- Le collectif à écrit ce 1er mars à madame Eva Joly (EELV), François Bayrou (Modem), François Hollande (PS), Jean-Luc Melenchon (Front de Gauche) et Nicolas Sarkozy (UMP) .
- L’autonomie : des enjeux qui dérangent. Les réponses de François Bayrou, François Hollande, Eva Joly et Nicolas Sarkozy au collectif Une société pour tous les âges” : conférence de presse du 5 avril.

Domicile / Services à la personne
- Plateforme de l’UNA
- L’ADMR, premier réseau associatif français de services à la personne, a interrogé les candidats sur les questions suivantes : réforme et financement de l’aide à domicile, accompagnement des familles en difficulté, handicap, santé à domicile, vie associative et bénévolat, revalorisation des métiers. Les réponses des candidats à chaque question posée.
- La fédération nationale Adessadomicile, signataire de l’interpellation du collectif Une société pour tous les âges” interpelle, elle-aussi, les candidats aux élections présidentielles et législatives 2012 et formule 25 demandes. pour réaffirmer, le rôle essentiel des services solidaires, de la naissance à la mort, dans le soutien à domicile pour les personnes et les familles. 

Etablissements
Redéfinir et mieux financer la dépendance, modernisation de l’hébergement, efficience dans le financement des soins, parcours de soins, emplois, sur chacun de ces thèmes le Synerpa interroge les candidats et émet pour sa part 5 propositions dans son livre blanc 2012 Pour une politique soutenue en faveur du grand âge“

Handicap
- Plateforme de l’UNAPEI
- L’APF a demandé aux candidats aux élections (présidentielle et législatives) de signer son « Pacte pour une société ouverte à tous ! » et de prendre 12 engagements républicains dans ce sens.
Accessibilité, compensation, santé, vie sociale et affective, ressources, … l’APF publie un comparateur de programmes sur la politique du handicap

Maladie d’Alzheimer
Plan Alzheimer, aide aux aidants, réforme de la perte d’autonomie les candidats répondent à 10 questions posées par France Alzheimer. Tous (ou presque)) s’accordent sur la nécessité de lancer un 4ème plan Alzheimer mais financièrement les moyens n’y sont pas toujours.

Maltraitance / Abus de faiblesse / Victimes
Pour une société respectueuse des victimes et de leurs droits l’Inavem adresse un plaidoyer aux candidats aux élections (présidentielle et législative)

Retraités
La Confédération française des retraités (CFR) qui regroupe les Ainés Ruraux, fédération nationale, la Confédération Nationale des Retraités des Professions Libérales (CNRPL), le Groupement CNR-UFRB, la Fédération Nationale des Associations de Retraités (FNAR), et l’Union Française des Retraités (UFR) soit un total de 1,5 million d’adhérents a demandé, le 17 février 2012, aux candidats les engagements qu’ils comptaient prendre concernant la représentation de la CFR, les retraites„ la perte d’autonomie et la santé. Au 19 avril Nicolas Sarkozy n’avait pas encore répondu. Les réponses des autres candidats

Santé
- En janvier, Une ambition pour la France”, les recommandations de la FHF pour un service public de santé, en mars les candidats se positionnent. Le candidat Sarkhosy veut continuer de lutter contre les déserts médicaux par l’incitation financière à l’installation de jeunes médecins ; F. Hollande, pointe les limites des mesures incitatives mises en place par le gouvernement et se prononce pour une incitation plus qualitative, touchant à l’aménagement du territoire, dans une vision plus globale.
- Dépassements d’honoraires, déserts médicaux, financement de l’assurance maladie : le collectif interassociatif pour la santé recense les problèmes et publie les réponses-propositions des candidats sur Quelle santé après 2012 ?

5ème risque solidaire
Alerte 38 et collectif pour un vrai 5ème risque devenu pour un droit universel d’aide à l’autonomie.
La Fnapaef, fédération des associations de familles, personnes âgées et résidents de maison de retraite dénonce les promesses non tenues

Position des candidats sur le financement de la dépendance”
Les mots dépendance”, autonomie”, personnes âgées” ont dans un premier temps disparu des discours des candidats.
Le président Sarkozy, actuel candidat,
- a repoussé rigueur oblige après la crise”, lors d’un retour à meilleur fortune”, à partir de 2013”, la réforme de la dépendance (comme l’avait annoncé dans ses voeux 2012 aux lecteurs d’Agveillage sa ministre Roselyne Bachelot-Narquin).
- le 5 avril, la mobilisation d’une enveloppe de 700 millions d’euros sur cinq ans pour financer le maintien à domicile des personnes âgées dépendantes (relèvement du plafond de l’Apa et autres aides).
François Hollande
- propose dengager une réforme de la dépendance pour mieux accompagner la perte d’autonomie et prône, dans des conditions précises et strictes”, une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité”, dans ses 60 engagements pour la France”.
- le 27 février, il propose une cotisation” pour financer l’accompagnement des personnes âgées dépendantes. Pour assurer ce cinquième risque, nous aurons à appeler à la solidarité nationale, c’est-à-dire à une cotisation”.
- dans une interview parue mardi 3 avril dans La Nouvelle République du Centre Ouest, il déclare vouloir doubler le plafond de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile pour les personnes” âgées les plus dépendantes”.
François Bayrou, a rendu public le 2 mars un programme en 24 propositions dont certaines touchent au financement de la perte d’autonomie.
Voir aussi


Pour connaître par le menu” les propositions des candidats sur tous les sujets : le comparateur de programme du journal Le monde

Partager cet article

Sur le même sujet