Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Aménagement du logement : l'Agirc-Arrco et la Cnav veulent mieux coordonner leurs aides

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/02/2012

0 commentaires

A compter du 1er avril 2012, la complémentarité AGIRC-ARRCO/ CNAV portera essentiellement sur une coordination des prises en charge en matière d’habitat, et non plus sur un financement complémentaire. L’ARRCO accordait une contribution financière représentant 30% de la participation de la CNAV.

La circulaire n°2°12 – 15 du 7 février 2012 présente les nouvelles modalités d’intervention de l’AGIRC-ARRCO, pour le dispositif d’aides relatives à l’habitat et au cadre de vie proposé par la CNAV. Objectif : préconiser une adaptation du logement pour en améliorer le confort, la sécurité et l’ergonomie.

Expérimentée dans certaines régions (Ile de France, Bretagne, Rhône-Alpes, PACA), cette coordination fait l’objet de modalités précisées dans la circulaire. Une visite du domicile du demandeur doit être effectuée pour pouvoir financer des travaux de prévention de la perte d’autonomie, tout comme de lutte contre la précarité énergétique. Dans le cadre du dispositif « Bien chez moi » la prestation conseil d’un ergothérapeute pourra être proposée par les régimes de retraite complémentaires, si un besoin en ergothérapie est identifié..
Le dispositif s’adresse aux retraités de plus de 75 ans quelque soit leur niveau de ressources et de dépendance et à ceux de 70 ans et plus pour la région PACA.

Télécharger la circulaire

Partager cet article

Sur le même sujet