Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Invisibles : une pièce de théâtre sur les travailleurs immigrés vieux et restés en France

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/02/2012

0 commentaires

Parfois on en croise un dans la rue et subitement on le voit. On le voit parce qu’il est arrêté avec une attention particulière, au milieu des passants pressés, il regarde… Puis il s’éloigne à petits pas, il est vieux, il a mal à la jambe, on se demande où il va…

Parfois on en voit un autre dans un café. Il est seul. Il a une consommation devant lui mais il ne boit pas… Visiblement il n’attend personne. Aucune femme ne le rejoint, aucun camarade pour jouer aux dominos, aux cartes, ou boire un coup avec lui.

Qui sont-ils ? Des travailleurs immigrés, écartelés entre les deux rives de la Méditerranée, qui ont vieilli ici, en France. Ils sont restés seuls, pour des raisons diverses. Ils ne sont pas rentrés au pays. La France est devenue leur pays, ils y ont apporté leurs rêves, mais ils sont devenus des fantômes.

Ils ont asphalté les routes, construit les HLM, sorti des quantités de pièces détachées des chaînes et des machines-outils. Ils n’ont pas ménagé leur peine, ils ont bien contribué à ces « trente glorieuses », ces années de reconstruction accélérée de l’économie.

Nasser Djemai, jeune metteur en scène a consacré une pièce à ces ouvriers maghrébins qui vieillissent dans des foyers de la sonacotra…

Invisibles, c’est le portrait d’hommes doublement reniés, en tant qu’ouvriers et en tant qu’immigrés”

Ils pensaient pas qu’on pourait vieillir un jour, parce qu’ils pensaient pas qu’on était des hommes.”
constate un des personnage de la pièce, obsédé par la recherche de ses contrats de travail pour faire valoir ses droits.

A Bourges, les 22 et 23 février
A Aurillac, le 13 mars
A Cergy Pontoise du 20 au 22 mars
A Saint Nazaire le 29 mars
A Vidy-Lausanne (Suisse) du 25 avril au 6 mai.

En savoir plus sur le site de Nasser Djemai

Retrouver aussi le Vieillissement et migrations” le n° 139 de la revue Gérontologie et société” qui, notamment dans la 2ème partie traite des difficultés rencontrées par ces immigrés, aujourd’hui âgés ou très âgés, venus en France au cours des Trente Glorieuses. 

Partager cet article

Sur le même sujet