Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Euthanasie - "Courage politique et fin des ambiguïtés" : l'édito du « Collectif Plus digne la Vie »

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 27/02/2012

0 commentaires

L éditorial actuellement publié sur le site Plus Digne la vie : « Euthanasie : courage politique et fin des ambiguïtés », tente de faire apparaître une certaine convergence d’idées dans les récentes prises de positions de personnalités politiques.
Le Collectif Plus Digne la vie qui poursuit résolument son travail « là où s’éprouvent les questions les plus sensibles » et entend se maintenir dans une position de veille et d’opposition aux démagogies du moment constate que, parmi celles-ci, l’euthanasie nourrit aujourd’hui les ambiguïtés les plus inquiétantes.

La proposition 21 du programme de François Hollande favorable à une légalisation de l’euthanasie, signale E. Hirsch, Président du Collectif Plus Digne la vie, dans un communiqué, a été depuis confirmée et déjà mise en forme dans la version qui ne manquera pas d’être soumise au parlement. « La proposition de loi sénatoriale relative à l’assistance médicalisée pour mourir propose avec méthode et minutie l’approche alternative à la loi relative aux droits des malades et à la fin de vie. »
Le collectif décrypte cette proposition en faisant valoir les arguments sociétaux, médicaux, juridiques et propose d’autres réponses : une prise en charge égale pour tous de la fin de vie, la lutte contre l’obstination déraisonnable, un renforcement des droits des malades, l’humanisation de la mort à l’hôpital.

« Nous ne pouvons accepter la violence et la démesure d’un discours simplificateur qui est une insulte et une négation pour tout ceux que la maladie, le handicap ou toute autre situation de relégation sociale rend vulnérables » signale E. Hirsch précisant que leur urgence s’exprime en sollicitation d’une solidarité concrète qui les soutienne dans leur existence au quotidien. Relayer leurs attentes profondes devient chaque jour plus difficile alors que l’espace social est monopolisé par des revendications idéologiques qui nous détournent des véritables enjeux politiques, déplore le Président du Collectif Plus Digne la vie. « Insidieusement, la question de l’euthanasie en vient désormais à éluder purement et simplement les droits effectifs de la personne malade ! »

Devant l’urgence, le Collectif Plus Digne la vie appelle à nouveau à la mobilisation et signale qu’il entend bien poursuivre son engagement dans la droite ligne de son Manifeste citoyen pour la dignité de la personne en fin de vie qu’il incite à signer et à diffuser le plus largement possible.
Pour informer tout un chacun et « sensibiliser les décideurs à des enjeux qu’ils ignorent trop souvent, il invite à prendre connaissance des documents d’information disponible sur le site.

L’ouvrage Fins de vie, éthique et société” (70 contributions, plus de 700 pages) à paraître en poche mi-mars devrait permettre d’ « encore mieux faire connaître les pratiques, leurs difficultés et la richesse des réflexions qu’elles suscitent » et une troisième édition du livret « Connaître la loi Leonetti et l’appliquer » est en cours d’élaboration.

Partager cet article

Sur le même sujet