Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

« Les médicaments ne les prenez pas n'importe comment ! » : campagne du ministère de la santé

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 05/03/2012

0 commentaires

Le médicament n’est pas un produit comme les autres”

Campagne médicaments ministèreLe ministère de la Santé a lancé le 2 mars une campagne d’information et de sensibilisation sur l’utilisation des médicaments. D’un coût de 2,2 millions d’euros, cette campagne doit s’achever le 24 mars.

Faire prendre conscience des risques liés à la banalisation de la consommation de médicaments est l’objectif de la campagne Les médicaments, ne les prenez pas n’importe comment” qui réaffirme également le rôle prépondérant des professionnels de santé que sont les médecins et les pharmaciens.

Des spots publicitaires télévisés, des annonces presse et radio, des affichettes pour les professionnels de santé relaieront le message. Chaque support reprend deux slogans simples : Le médicament n’est pas un produit comme les autres”, et Les médicaments, ne les prenez pas n’importe comment”.

Une responsabilité partagée en trois temps. Prendre un médicament, c’est d’abord une première étape qui consiste, pour le patient ou pour les professionnels de santé (médecin, pharmacien) à décider de la pertinence de l’utiliser.
La seconde étape repose sur le choix du médicament le plus approprié en fonction notamment de son efficacité, de ses effets indésirables et de la capacité du patient à gérer au mieux son traitement.
La troisième étape est celle de la consommation du médicament par le patient conformément à l’ordonnance et aux recommandations du médecin ou aux conseils du pharmacien.
Ainsi, l’utilisation du médicament et son usage optimal relèvent d’une responsabilité partagée par tous les acteurs, dont le patient, le prescripteur et le pharmacien sont le socle.

Une amélioration des bonnes pratiques ne peut être obtenue que par la convergence des actions de chacun. Nous pouvons faire évoluer les mentalités en rappelant ce qu’intrinsèquement le médicament veut dire. Le médicament c’est l’ambivalence entre un corps étranger, qui pourrait être perçu comme agressif, et en même temps un objet formidable tant il est porteur d’espoir. Et parce qu’il est intrinsèquement ambivalent, le médicament ne vaut que s’il est maîtrisé. » précise le socio-anthropologue Abdu Gnaba.

Visionner le spot publicitaire télévisé diffusé sur 22 chaines
L’annonce presse

L’affichette sur le bon usage du médicament et les bons réflexes à adopter à destination des médecins et des pharmaciens

http://​www​.sante​.gouv​.fr/​I​M​G​/​p​d​f​/​c​a​m​p​a​g​n​e​_​m​e​d​i​c​m​e​n​t​s​_​-​_​a​f​f​i​c​h​e.pdf

Partager cet article

Sur le même sujet