Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'Humanitude s'implante au Japon

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 10/03/2012

0 commentaires

Adoucir les soins des grand vieillards

Logo humanitudeL’Humanitude dans les soins, inventée par Yves Gineste et Rosette Marescotti, est composée d’une philosophie de soin et de 150 techniques de prendre soin tout en douceur et sérénité. Enseignée aux professionnels du soin par des instituts de formation agréés régionaux, proche dAgevillage.com. Elle s’est mise a la portée des aidants familiaux de personnes malades Alzheimer par un DVD.
Elle fait notamment partie des approches non-médicamenteuses de la maladie d’Azheimer.

Les médecins japonais ont souhaité en savoir plus. Miwako Honda est venue suivre les enseignements et leur impact sur le terrain. Favorablement impressionnée, elle a invité les auteurs à venir présenter l’approche au Japon, à Tokyo.

Impacts des formations Humanitude en France
8 soins difficiles sur 10 s’adoucissent si les soignants déploient cette approche. Certains établissements mesures une division par 7 de la consommation des neuroleptiques en 4 ans, 200% de l’amélioration du bien-être des résidents et des soignants. Pour maintenir ces résultats dans la durée, des établissements pilotes inventent un label Humanitude. 

Besoins aux Japon.
Au Japon aussi, les conséquences du vieillissement de la population se mesurent dans les services hospitaliers avec de plus en plus de patients très âgés de maladies neurodégénératives à accompagner.
Le Dr Miwako Honda a demandé à Yves Gineste et Rosette Marescotti de venir présenter leur approche lors de conférences auprès de centaines de soignants et de présenter leurs techniques directement dans les services. Une interview filmée de cette femme médecin et le film d’un soin attestent que l’Humanitude va s’implanter au Japon.

L’humanitude au contact des réalités japonaises

Le film montre une dame de 83 ans atteinte d’une démence très avancée. Elle ne communique plus du tout. Après avoir été traité médicalement pour des problèmes pulmonaires, Yves Gineste va réaliser une toilette avec les techniques Humanitude, se laissant guider par les réaction de la personne malade (“notre professeur, c’est la dame”).
Il sollicite l’aide des équipes soignants mais aussi de la fille de la patiente.
Petit à petit à force de touchers particuliers, de regards professionnalisés, de paroles qui préviennent le soin en cours, qui encouragent, la dame va ouvrir les yeux, suivre du regard, sourire. Quelques mots seront même échangés pour le plus grand plaisir de la fille et des soignants. D’autres techniques de manutention en douceur permettront d’asseoir la patiente dans un fauteuil adapté. Médecins, famille, équipes très surprises, applaudissent 

Implantation au Japon ?
Au Japon aussi, il paraissait évident que tout à chacun savait entrer en relation avec ces patients, estime le dr Honda. Malgré les enseignements universitaires, les années d’expérience des médecins, des soignants, personne n’avait songer que l’on pouvait apprendre à regarder, parler, savoir tenir des mains de façon particulière”.
L’impact des techniques Humanitude montre que les enseignements sont nécessaires pour faire évoluer le prendre soin.
La rumeur s’est mise à courir dans l’hôpital” remarque le Dr Miwako Honda. Les professionnels de soin, impressionnés, veulent savoir ce que c’est que l’Humanitude”.

Voir la vidéo L’humanitude au Japon

Partager cet article

Sur le même sujet