Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : 6,5 milliards d'euros d'aide sociale en 2010

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 10/03/2012

0 commentaires

Une étude de la Drees

En 2010, les dépenses totales nettes d’aide sociale s’se sont élevées à 30,3 milliards d’euros, dont 28,8 milliards pour la France métropolitaine et 1,5 milliard pour les départements d’outre-mer (DOM) indique une étude de la Drees (direction des études et de la statistique du ministère du travail.

Avec 7,4 milliards d’euros en France métropolitaine, les dépenses totales nettes liées au RMI, aux CI-RMA, aux contrats d’avenir, au RSA « socle » et « socle majoré » et aux contrats uniques d’insertion représentent 28,6 % des quatre grandes catégories de dépenses. Elles ont augmenté de 10,7 %, en euros constants, en 2010 par rapport à 2009.

Les dépenses nettes destinées aux personnes âgées,
deuxième poste de dépenses, ont progressé de 1,3 % en euros constants sur la même période, tirées par la progression du nombre de prestations délivrées (+2,8 %). Ces dépenses s’élèvent à 6,5 milliards d’euros en 2010. Les dépenses nettes d’aide sociale à l’enfance, dont près de la moitié correspondent aux placements en établissements, ont atteint 6,4 milliards d’euros, soit 1,3 % de plus qu’en 2009 en euros constants, en écho à la hausse du nombre de bénéficiaires (+1 %).

Ces deux secteurs représentent chacun 25 % des quatre grands postes de dépenses. Enfin, les 21,4 % restants sont consacrés aux dépenses nettes d’aide sociale en faveur des personnes handicapées qui ont augmenté de 5,7 % en euros constants, pour s’établir à 5,5 milliards d’euros en 2010. Elles ont été principalement soutenues par la forte progression des dépenses relatives à la prestation de compensation du handicap (PCH) [+22 %].

Les compétences des départements en matière d’aide sociale recouvrent l’aide sociale aux personnes âgées, aux personnes handicapées, à l’enfance et les dépenses liées au RMI et au RSA en tant que minimum social. 

Partager cet article

Sur le même sujet