Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Création d'un centre national pour gérer l'allocation d'accompagnement de fin de vie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/04/2012

0 commentaires

La caisse d’assurance maladie de la Creuse va centraliser

La Caisse nationale d’assurance maladie a confié à la caisse d’assurance maladie de la Creuse le soin de gérer au plan national les demandes d’allocation d’accompagnement de fin de vie.

A l’initiative de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), un Centre national de gestion des demandes d’allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie a été créé et confié à la caisse d’assurance maladie de la Creuse. 

La loi 2010-209 du 2 mars 2010 a créé une allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie à domicile. Pour accompagner la montée en charge de cette nouvelle prestation, et pour répondre à l’objectif du projet d’entreprise de l’Assurance maladie 2010 – 2013 de conforter le maillage départemental en confiant de nouvelles activités aux organismes dont l’évolution de la charge de travail le permet, le directeur général de la Cnamts a confié à la Cpam de la Creuse une mission nationale de gestion de l’AJAP (conformément aux articles L 21621 II et L 22131 du code de la sécurité sociale) à compter du 2 avril.

Cette délégation de pouvoir a pour but de régler les multiples problèmes nés de cette allocation. En effet, les demandes exigent une réponse sur un temps très court et font appel à de nombreux interlocuteurs. Pour accélérer le traitement des dossiers et répondre de manière satisfaisante aux assurés sociaux, il était nécessaire de créer une structure ad hoc. Cette structure va donc gérer les demandes, les réponses, les paiements ainsi que les réclamations. 

Partager cet article

Sur le même sujet