Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Personnes âgées : les problèmes psychiatriques sont fréquents chez les seniors admis aux urgences à l'hôpital

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 10/04/2012

0 commentaires

Peu d’études sur le sujet

La prévalence des troubles mentaux chez les personnes âgées admises dans les services généraux hospitaliers n’est pas très bien étudiée.

Les diverses affections regroupées sous cette rubrique constituent pourtant des facteurs pronostics péjoratifs pour ces patients. Une enquête a été réalisée sur une période de 6 mois au sein d’un grand centre hospitalo-universitaire britannique sur des malades âgés de plus de 70 ans, hospitalisés dans diverses unités, de façon non planifiée. 

La présence de troubles mentaux a été recherchée à l’aide d’échelles appropriées, entre le second et le 5ème jour suivant leur admission. Au cours de cette étude, 3 680 personnes ont été hospitalisées pendant plus de 2 jours, parmi lesquelles 1 004 patients âgés en moyenne de 85 ans qui ont pu être évalués sur le plan mental. Dans cette cohorte, 36% n’avaient aucun signe d’altération de leur santé mentale ou étaient simplement anxieux. 

Parmi les 250 malades qui ont bénéficié d’une évaluation complète, la moitié d’entre eux avait des troubles cognitifs, 27% étaient confus, 24% souffraient d’un syndrome dépressif majeur probable et 8% d’une dépression sévère avérée. Les problèmes psychiatriques étaient également fréquents : 6% souffraient d’hallucinations, 8% d’illusions, 21% d’apathie, 9% étaient agités ou agressifs, 5% montraient une désinhibition et 11% un comportement moteur inadapté. 

Près d’1/3 de ces patients qui présentaient des troubles mentaux n’étaient plus autonomes et 49% avaient besoin d’une aide pour les repas. On notera aussi que 47% étaient incontinents et 80% étaient à risque de malnutrition. Leur perte d’autonomie était en général d’apparition récente. Bien qu’il ne soit pas simple de réaliser une telle étude, cette enquête confirme que les troubles psychiatriques sont fréquents chez les personnes âgées qui arrivent aux urgences, et que nombreux sont les patients admis dans des services insuffisamment préparés à la prise en charge de tels troubles.

Auteur : T. Cudennec — Hôpital Ambroise Paré, Boulogne-Billancourt
Références : Goldberg SE et al. Age Ageing. 2012;41:80 – 86.

Partager cet article