Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : le dépistage du cancer du colon chez les hommes par recherche du taux de PSA se poursuit

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/04/2012

0 commentaires

Son utilité n’est pas avérée

Selon une étude de l’Assurance-maladie, plus de 75% des hommes âgés de plus de 75 ans ont subi au moins un dosage de PSA ( recherche du cancer du colon) entre 2008 et 2010. Soit 890 000 hommes personnes.

Ces données sont à mettre en relation avec le fait que la Haute autorité de santé (HAS) a rendu public un rapport dans lequel elle conclut que le dépistage systématique du cancer de la prostate par dosage du PSA n’est pas justifié.

L’étude de l’Assurance-maladie qui évalue les pratiques en matière de dépistage du cancer de la prostate montre que :

  • 1) 77 % des plus-de-55 ans ont eu au moins un dosage de PSA entre 2008 – 2010 à titre de dépistage ; le taux est le même après 75 ans (76 %), « alors que les recommandations internationales préconisent de ne pas doser le PSA à titre de dépistage dans cette classe d’âge », indique la CNAM. Chaque année, 890 000 hommes de plus de 75 ans ont donc été dépistés.

« L’étude menée par l’Assurance-maladie montre qu’en France, la pratique d’un dépistage de masse existe dans les faits, même si elle n’est pas recommandée. Cette pratique persiste après 75 ans, à un âge où aucune étude n’a montré le rapport bénéfice/​risque favorable d’un dépistage de masse. »

  • 2) Une part importante des hommes de plus de 75 ans concernés par ce dépistage est atteinte d’une affection de longue durée et est donc traitée pour une autre pathologie lourde. Le taux annuel d’hommes de plus de 75 ans qui ont un dosage du PSA est :

– dans toute la population : de 47,6 % ;

– chez les patients en ALD pour : autre tumeur maligne : 42,8 % ; insuffisance cardiaque : 42,5 % ; néphropathie grave : 42,2 % ; maladie de Parkinson : 38,2 % ; maladie d’Alzheimer : 32,1 %.

  • 3) Tous âges confondus, dans l’année qui suit le dosage du PSA, 91 600 hommes ont eu une biopsie et 62 500 un traitement. En ce qui concerne les plus de 75 ans, 1,8 % (soit 16 000) ont eu une biopsie de la prostate et 2,4 % (20 900) ont été traités pour un cancer de la prostate.
Partager cet article

Sur le même sujet