Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : crédits non dépensés en raison du retard des ouvertures de place

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 23/04/2012

0 commentaires

Le ministère reconnait la cagnotte”

Près de 225 millions d’euros de crédits destinés aux personnes âgées n’ont pas été dépensés en 2011, a reconnu mardi 17 avril le ministère des Solidarités, qui explique cet excédent par des retards dans l’installation de places nouvelles” d’accueil.

L’exercice 2011 fait apparaître un excédent global de 223 millions d’euros, principalement en raison de retards dans l’installation de places nouvelles”, a fait savoir le ministère dans un communiqué alors que la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), qui gère les crédits destinés aux personnes âgées et handicapées, a examiné ses comptes mardi 17 avril.

Six fédérations du secteur avaient regretté vendredi, comme tous les ans, que tous les crédits personnes âgées ne soient pas dépensés.

En dépit de ces décalages, les crédits effectivement dépensés en faveur des établissements et services médico-sociaux auront progressé de 424 millions d’euros en 2011 par rapport à 2010, dont 180 millions d’euros consacrés à la poursuite de la médicalisation des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)”, assure le gouvernement.

Pour 2012, le conseil d’administration de la CNSA a voté un plan d’aide à l’investissement de 70 millions d’euros, qui permettra, notamment, de remettre aux normes certains EHPAD”. Le budget 2012 prévoit aussi une hausse des crédits pour les services et établissements accueillant des personnes âgées ou handicapées en hausse de 4% par rapport à l’objectif de dépenses (d’assurance-maladie, ndlr) voté en 2011”, détaille encore le ministère.

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2011 prévoyait environ 400 millions d’euros de dépenses nouvelles pour les personnes âgées et une somme à peu près identique a aussi été votée dans le PLFSS 2012 (ainsi que 200 millions pour les personnes handicapées).

Partager cet article

Sur le même sujet