Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

"Vieillir et vivre ensemble" au Québec : 2,7 milliards de dollars pour un politique cohérente en faveur des aînés

Auteur Rédaction

Temps de lecture 4 min

Date de publication 14/05/2012

0 commentaires

Vieillir et vivre ensemble au QuébecLe gouvernement du Québec investit un montant additionnel cumulé de près de 2,7 milliards de dollars pour les 5 prochaines années afin de favoriser, notamment, l’inclusion sociale et la participation des aînés dans leur communauté, la création d’environnements sains, sécuritaires et accueillants, la promotion de la santé, le soutien à domicile et les soins adaptés aux spécificités des aînés. Elle vise également à contrer les perceptions négatives par rapport à l’âge en prônant une approche participative et inclusive.
Pour la ministre responsable des Aînés, Vieillir et vivre ensemble, c’est reconnaître la vieillesse comme la vie qui se poursuit et s’enrichit au fil des années. Vieillir et vivre ensemble, c’est vieillir et vivre dans un Québec accueillant pour tous, des plus jeunes aux plus âgés.

La ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, la ministre déléguée aux Services sociaux, Dominique Vien, et le ministre de la Santé et des Services sociaux, le Dr Yves Bolduc, sont fiers de présenter à la population québécoise la première politique gouvernementale sur le vieillissement « Vieillir et vivre ensemble, chez soi, dans sa communauté, au Québec. »
« Le vieillissement de la population touche tous les pays industrialisés, et le Québec n’échappe pas à ce phénomène. La politique que nous présentons aujourd’hui traduit le désir du premier ministre de doter le Québec d’une politique cohérente et d’une vision intégrée de l’action gouvernementale en faveur des aînés. Aujourd’hui, nous pouvons dire : mission accomplie. Et je félicite tous les ministères et organismes qui collaborent de près ou de loin à cette politique novatrice et porteuse pour l’avenir de nos aînés », a déclaré Marguerite Blais. 

La politique « Vieillir et vivre ensemble » est le résultat d’un engagement commun de 18 ministères et organismes gouvernementaux. Elle a été réalisée sous la coprésidence de la ministre responsable des Aînés et de la ministre déléguée aux Services sociaux. Elle se décline sous trois orientations, soit la participation, la santé et la sécurité des aînés.
« Les personnes aînées ont leur place dans toutes les sphères de notre société. Elles souhaitent demeurer actives dans leur milieu de vie respectif, que ce soit par le travail, le bénévolat, le mentorat ou la participation citoyenne. Elles veulent également demeurer à domicile et dans leur communauté le plus longtemps possible. Pour que cette politique réponde à leurs besoins réels, nous avons consulté près de 40 associations et organismes nationaux », a poursuivi la ministre responsable des Aînés. 

La politique s’inspire de la vision du vieillissement actif prônée par l’Organisation mondiale de la Santé. Ses actions sont guidées par des principes qui tiennent compte de la diversité de la population québécoise, du pouvoir d’agir des plus âgés et des communautés ainsi que de l’équité intergénérationnelle.
« Les aînés souhaitent vivre dans des environnements sains, sécuritaires et accueillants. Les municipalités, les organismes communautaires locaux, les organisations privées, les proches et les individus eux-mêmes permettent, par leurs différentes actions, d’améliorer la vie quotidienne des personnes aînées. Vieillir et vivre ensemble”, c’est un projet collectif, auquel nous souhaitons que tous adhèrent », a expliqué la ministre déléguée aux Services sociaux. « Cette politique permettra d’accroître l’offre et l’accès aux services de santé. En adaptant nos pratiques, nos services et nos stratégies d’intervention à leurs besoins et en faisant la promotion de saines habitudes de vie, nous souhaitons mieux prévenir la perte d’autonomie et améliorer la qualité de vie des aînés de partout au Québec », a conclu le ministre de la Santé et des Services sociaux. 

3 orientations au service de la politique québecoise en faveur des aînés“Vieillir et Vivre ensemble”.

> Participer dans sa communauté
 : reconnaître et soutenir l’implication des personnes aînées
dans leur communauté ; soutenir la participation des travailleuses et travailleurs expérimentés dans les milieux de travail ; favoriser la compréhension, l’utilisation et l’apport des technologies
de l’information et de la communication
> Vivre en Santé dans sa communauté : promouvoir la santé, prévenir la perte d’autonomie et améliorer la qualité de vie ; accroître l’offre de service ainsi que l’accès aux services et améliorer la concertation des acteurs pour mieux soutenir les personnes aînées
à domicile et dans la communauté ; adapter les pratiques, les services et les stratégies d’intervention aux besoins des personnes aînées
> Créer des environnements sains, sécuritaires et accueillants dans sa communauté : contrer la maltraitance envers les personnes aînées ; accompagner les aînés vulnérables pour leur faciliter l’accès aux services ; accompagner et soutenir les proches aidants ; soutenir les communautés dans leur adaptation au vieillissement
de la population ; rendre les habitations adaptables, adaptées, abordables, sécuritaires pour les aînés d’aujourd’hui et de demain ; assurer la mobilité des personnes aînées.

Télécharger le document qui détaille la politique québécoise Vieillir et vivre ensemble“

Aller plus loin www​.vieilliretvivreensemble​.gouv​.qc​.ca.

Partager cet article

Sur le même sujet