Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

« Je vais beaucoup mieux que mes copains morts » de Viviane Chocas

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 14/05/2012

0 commentaires

Un atelier d’écriture utopique

Je vais beaucoup mieux que mes copains morts

Viviane Chocas nous raconte avec une écriture vive, nerveuse, directe, l’histoire de Blanche, jeune femme, qui propose un atelier d’écriture à quelques résidents d’une maison de retraite médicalisée.
Il faut que la glace fonde, mais à partir d’objets personnels, les récits se lancent, débridés…

L’énergie circule, l’amour jaillit. Il cloue, il secoue, à tout âge.
Avec la vieillesse s’est échappé d’eux le poids du jugement”, constate Blanche (page 58).
Pourquoi travailler en maison de retraite s’interroge-t-elle ? Pour que vous me rassuriez de votre âge, de votre sagesse, de votre pérennité”.
Et ses propositions vont la dépasser. Sa dream team” va l’emmener dans un road-movie à la rencontre de leurs envies, de ses peurs, de son histoire…
Seul l’amour garde en vie”.
Tu nous a convaincu que jusqu’à la fin, on avance” lui avoue une de ses résidents.
Seront-ils laisser libre d’agir à leur guise ?

Un très joli roman, vivifiant.

Je vais beaucoup mieux que mes copains morts [Broché]
Viviane Chocas (Auteur)
Prix conseillé : EUR 17,24
Broché : 174 pages
Editeur : Editions Héloïse d’Ormesson (12 janvier 2012)
Pour commander en ligne

Partager cet article

Sur le même sujet