Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le lien entre maladie de Parkinson et pesticides officiellement reconnu

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 14/05/2012

0 commentaires

Une victoire pour le milieu agricole

Un décret classe l’affection neurodégénérative Parkinson comme pathologie professionnelle

Lundi 7 mai, un décret a été publié qui reconnaît la maladie de Parkinson comme maladie professionnelle et établit explicitement un lien de causalité entre l’usage des pesticides et cette pathologie.

La prise en compte des effets des produits phytosanitaires sur la santé des agriculteurs commence à être prise en compte. En février, un céréaliculteur charentais avait eu gain de cause, après procès, contre le géant Monsanto dont l’herbicide, le Lasso, a été retiré du marché français en 2007. Le 30 avril, c’est l’Etat qui a été condamné à indemniser un autre céréaliculteur souffrant d’un syndrome myéloprolifératif, associé à l’usage de produits contenant notamment du benzène.

L’entrée de Parkinson dans les tableaux des maladies professionnelles du régime agricole facilitera les démarches des agriculteurs. En 10 ans, le lien entre une maladie dont souffrait un agriculteur et l’usage des pesticides n’a été reconnu que cinq fois. 

Partager cet article

Sur le même sujet