Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Alternative aux urgences : les maisons médicales de garde à Lyon communiquent

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 29/05/2012

0 commentaires

Tel 04 72 33 00 33

Pour éviter les recours inutiles aux urgences hospitalières, les soirs, week-ends, ponts et jours fériés, la ville de Lyon a ouvert depuis 2004 quatre Maisons médicales de garde (MMG) réparties dans la cité.

Elles vont prendre en soin leur 200 000ème patient, et lancent à cette occasion une campagne de communication pour rappeler leur utilité aux Lyonnais .

Appeler les MMG pour bénéficier du Tiers payant
C’est ce que rappelle le Dr Frédérique Grain, présidente des MMG de Lyon. Lorsque les patients appellent, le régulateur les aiguille sur la décision à prendre. Certains patients n’ont pas besoin de consultation, d’autres doivent se rendre directement aux urgences” explique le Dr Frédérique Grain.

Palier le manque de médecin pou rla permanence des soins
L
a Ville et l’ARS (Agence régionale de santé Rhône Alpes), ont investi ces maisons médicales de garde pour répondre au manque de médecins volontaires à la permanence des soins (PDS). Leurs consultations ont augmenté de 66% entre 2004 et 2010. Mais depuis 2008, le nombre de consultations des maisons médicales à tendance à stagner, tandis que les urgences sont toujours engorgéesDes urgences qui ont aussi besoin d’activité
Les médecins des MMG se sont rendus dans les services d’urgences pour les inviter à leur envoyer des patients, mais la situation reste figée. C’est un peu compliqué. Avec la T2A, les urgences ont un budget qui dépend de leur fréquentation donc ils n’ont pas très envie de réorienter les patients. Ils ne le font que quand cela déborde vraiment” déplore Frédérique Grain. Seuls 3 % des appels au 15 sont graves. Une bonne partie des 97 % restant devrait venir en maison médicale”.

Qualité du service
Ceux sont des médecins généralistes qui accueillent en MMG et non des étudiants comme aux urgences.
Il faut donc faire connaître ces maisons médicales de garde (MMG) lyonnaises. Les médecins doivent en parler à leurs patients ou laisser le numéro de la régulation sur leur répondeur” souhaite l’association. Communiquer tous azimut
Dès le mois de juin, des affichettes seront distribuées afin d’être collées dans les salles d’attente. Les praticiens auront même des cartes de visites à distribuer aux patients avec le numéro de la régulation.
L’association des MMG aimerait plus : que les MMG soient citées sur les bordereaux de remboursement par exemple” , être accessible par un numéro de téléphone à quatre chiffres pour la régulation comme le 33 33. « Mais on ne l’a toujours pas » regrette le Dr Grain.

L’associatioin milite pour que d’autres MMG voient le jour dans les banlieues environnantes.

La nouvelle ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, réaffirmait aux professionnels d’Hôpital Expo que personne ne devra se trouver à plus de 30 minutes d’un service de soins permettant la prise en charge de l’urgence”.

En savoir plsu sur les adresses des maisons Médicales de garde de Lyon
Source egora​.fr

Partager cet article