Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'ostéoporose n'est pas suffisamment recherchée chez l'homme

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 29/05/2012

0 commentaires

Les fractures vertébrales masculines sont un signe de moindre densité osseuse

Chez les hommes de plus de 50 ans, le risque de fracture jusqu’à la fin de la vie est estimé à environ 20%, alors que les ¾ des fractures vertébrales demeurent non diagnostiquées. 

Si la prévalence de l’ostéoporose chez l’homme n’est pas très bien documentée, l’existence ou non d’une corrélation entre la densité minérale osseuse et le risque de fractures vertébrales n’est pas non plus totalement clarifiée. Pour avancer sur cette question, une étude a été réalisée sur une cohorte représentative de la population danoise masculine, âgée de 50 à 74 ans. Leur densité minérale osseuse au niveau de la hanche, du col du fémur et du rachis lombaire a été mesurée, et la présence de fractures vertébrales a été recherchée à l’aide du même densitomètre.

L’ostéoporose était définie par une valeur de T‑score ≤ 2,5. Selon cette définition et en fonction des valeurs de référence choisies, la prévalence de l’ostéoporose était de 10 à 11,5% dans la population étudiée, alors que moins de 1% des participants déclaraient avoir eu un diagnostic d’ostéoporose. Dans cette cohorte, 6,3% des sujets examinés avaient au moins une fracture vertébrale, essentiellement au niveau thoraco-lombaire, et 15% présentaient une ostéoporose et/​ou une fracture vertébrale. 

La densité minérale osseuse était significativement plus basse chez les sujets qui avaient des fractures vertébrales, mais seules 24% de ces personnes avaient une ostéoporose. Cette étude confirme que l’ostéoporose est largement sous-diagnostiquée chez les hommes de plus de 60 ans et que les tassements vertébraux surviennent bien souvent alors que leur densité minérale osseuse n’a pas encore atteint les valeurs seuil définissant classiquement l’ostéoporose.

Partager cet article

Sur le même sujet