Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Nouveaux établissements dans le secteur associatif en Essonne, unités de vie pour personnes désorientées dans l'Est

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 04/06/2012

0 commentaires

La Maison des Clématites à Corbeil-Essonne ouverte en mars 2012 et inaugurée ce 31 mai compte 80 places.
Cet établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) renforce le poids du secteur associatif et public, en complément des structures privées historiquement majoritaires en Essonne, pour offrir davantage de choix aux personnes âgées et à leurs familles.
Géré par l’association ADEF RESIDENCES (une trentaine d’établissements en France), l’établissement accueille des personnes âgées plus ou moins autonomes. Un espace est dédié aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer.
« La Maison des Clématites » propose un accueil temporaire ou non, et de nombreux services particuliers (balnéothérapie, cuisine thérapeutique, espace snoezelen, espaces de vie„ des terrasses…).
L’inauguration de « La Maison des Clématites » est la première d’une série de trois, puisque qu’un établissement du même type sera inauguré le 7 juin prochain à Leuville-sur-Orge, ainsi qu’un autre à Morsang-sur-Orge”, explique Marjolaine Rauze, Vice-présidente du Conseil général chargée des solidarités et de la Santé.
Ces trois projets, autorisés sous le précédent schéma départemental pour les personnes âgées 2005 – 2010, ont fait l’objet de longues et difficiles négociations avec les représentants de l’Etat pour obtenir les crédits d’assurance maladie nécessaires à la prise en charge des soins. C’est donc une bonne nouvelle de voir enfin ces trois établissements sortir de terre et venir renforcer le poids du secteur associatif et public dans ce domaine”.
Fin 2010, l’Essonne comptait près de 10 000 places en Ehpad”, signale Jérôme Guedj, Président du Conseil général de l’Essonne qui précise qu’il soutient depuis de nombreuses années le développement des projets associatifs, tels que « La Maison des Clématites », tout en développant l’offre publique. Je me suis ainsi engagé à la création de maisons de retraites publiques départementales, à 60 € par jour, soit 30% en dessous des prix pratiqués par le secteur privé. Il s’agit d’un acte militant, qui doit permettre d’offrir, à terme, une offre complémentaire à celle des structures privées”. (Voir notre précédent article)
Le premier Ehpad départemental ouvrira ses portes à Morangis au premier semestre 2013.

Le groupe Korian annonce l’ouverture depuis fin 2011 de deux « unités Alzheimer » de 14 places chacune à la résidence Korian Le Gentilé, maison de retraite médicalisée située sur la commune de Laxou près de Nancy.
130 personnes plus ou moins « dépendantes » ou désorientées peuvent désormais être accueillies en hébergement temporaire ou permanent dans cette résidence
Grâce à cette extension, l’établissement s’étend aujourd’hui sur une surface totale de près de 6200 m² , composée de 116 chambres individuelles et de 7 chambres doubles.
Les nouvelles unités disposent chacune d’une cuisine thérapeutique et offrent des espaces de vie et des accès sécurisés sur l’extérieur, terrasse et jardin.
Pour accompagner au plus près ces résidents, 11 professionnels, majoritairement des aides médico-psychologiques ont été recrutés pour renforcer les équipes dédiées aux nouvelles unités qui assurent une prise en charge centrée sur le soin et la thérapie.
Les équipes privilégient l’aspect « comme à la maison » et proposer des activités diverses de stimulation cognitive et sensorielle.
Avec 7 maisons de retraites médicalisées (EHPAD), Korian propose 611 places dans l’est de la France (Doubs, Vosges, Haut-Rhin, Bas-Rhin).

Partager cet article

Sur le même sujet