Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les personnes âgées sentent meilleur que les jeunes

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 11/06/2012

0 commentaires

Une étude américaine réalisée par un centre de recherche de Philadelphie tord le cou à l’idée selon laquelle les personnes âgées « sentent ». La palme des mauvaises odeurs corporelles revient aux hommes de 4555 ans.
L’étude réalisée par le Monell Chemical Senses de Philadelphie (Etats Unis) révèle que c’est la représentation souvent négative de la vieillesse bien davantage que la réalité qui est responsable que l’on dise que les « vieux sentent mauvais ».

Les chercheurs ont relevé sur 5 nuits les odeurs des aisselles d’une quarantaine de personnes volontaires âgées de 2030 ans, de 4555 ans et de 7595 ans. Les T‑Shirts dans lesquels avaient dormi ces personnes ont été placés dans des sac réfrigérés pour éviter le développement de bactéries qui aurait pu fausser les résultats.

Les odeurs des personnes les plus âgées ont été estimées être les moins intenses et les moins désagréables par les « renifleurs ». Ces derniers ont estimé que les hommes âgés de 45 à 55 ans sentaient le plus mauvais.
L’odeur des femmes de tous âges a été estimée de manière générale comme moins intense que celle des hommes. 

Les odeurs corporelles proviennent de l’interaction entre les sécrétions des glandes sudoripares et les bactéries. Or avec l’âge, l’activité de ces glandes évoluent à la baisse, ce qui pourrait expliquer ces changements olfactifs. 

Partager cet article

Sur le même sujet