Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La Force d'une Conviction : les associations Arefo-Arpad défendent leur vision de l'offre d'hébergement pour personnes âgées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 02/07/2012

0 commentaires

De l’utopie à la réalité et la lucidité

La force d'une convictionL’association AREFO-ARPAD est née en 1966 avec pour objectif de proposer des hébergements de qualité et abordables aux personnes âgées. L’Arefo gère des logements-foyer et résidence services, l’Arpad des établissements pour personnes âgées dépendantes.

Son projet associatif centré sur la personne accueillie, la qualité de vie (du résident et des professionnels), la citoyenneté et la longévité symbolisé par son logo et le ginkgo biloba : l’arbre le plus ancien du monde.

Elle met en scène les talents de ses résidents, par différents ouvrages comme La traversée d’un siècle” et La Passion des métiers”, récompensé de nombreuses fois.

Accompagnée à nouveau par la journaliste Geneviève Charbonneau, qui a compulsé pendant près de 3 ans, toutes les archives, les rapports d’Assemblées générales, les association Arefo-Arpad édite un imposant ouvrage de plus de 500 pages, retraçant son histoire et surtout la force d’une conviction”.

Au fil des pages on retrouve Henri Naudet ancien directeur de logement-foyer qui pilote maintenant la Fondation Maison des Champs (page 11), le bonhomme Géronte, l’ancêtre d’Aggir (page 74).

Au sommaire
Messages des président, directeur général Alain Lecerf

Partie 1 : Les fondations de l’Arefo et de l’Arpad
1966 : la crétaion de l’Arefo, la mère
1984 : crétaion de l’Arpad, la fille

Partie 2 : Incarner le projet de vie
Les résidents, sui sont-ils ? Des générations qui se succèdents à l’Arefo, l’Arpad. des retraités qui vieillissent
Le combat de l’Arefo pour le maintien à domicile
L’Arpad, concilier perte d’autonomie et domicile personnel
Les combats à venir : Les risque du secteur associatif face à la vision capitaliste de la dépendance“

Partie 3. Une croissance par étapes

L’Arefo un développement en trois phases (exploratoire, construction, expansion en berne)
L’Arpad : une croissance lente mais régulière (fil de l’équilibre financier soutenu par l’Arefo)
Le développement commun de l’Arefo et de l’Arpad

Partie 4. Une gouvernance au service du projet de vie
Faire vivre et partager les valeurs associatives
1966 – 1991 : l’ère Laure Eteneau ou la naissance d’une utopie
Fin 1991- 2002 : l’ère de Jean-Pierre Leroy, ou le rêve confronté à la réalité
Fin 2002 – 2009 : L’ère Gilbert Diépois ou l’apprentissage de la lucidité
Depuis juillet 2009 : l’ère Jean-Louis Stevens ou la voie d redéploiment

Dernière partie : Droit d’inventaire pour aller vers l’avenir

Les collaborateurs de l’Arfo et l’aRpad au fil de l’histoire

Pour commander La Force d’une conviction

En savoir plus : www​.arefo​.com

Partager cet article

Sur le même sujet