Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Explosion des vols de colliers en or à Paris

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/07/2012

0 commentaires

Les femmes et les femmes âgées sont les principales victimes

Les cours élevés de l’or entrainent désormais une recrudescence des vols à l’arraché de colliers. Les personnes âgées sont les plus exposées. 

L’agglomération parisienne est la première touchée par les vols à l’arraché de bijoux en or. Entre avril et mai, les larçins et violences ont augmenté de 260%. Le phénomène n’est pas nouveau mais là, ça devient problématique”, a souligné une source policière, alors que 400 vols ont été commis en mai contre 154 en avril.

Le plan d’action mis en place en 2011 par l’ancien préfet de police de Paris Michel Gaudin pour enrayer le phénomène a « eu des effets positifs assez rapidement, mais là, la tendance n’est plus du même niveau”, explique un responsable policier. A l’époque, les plaignants faisaient état de près de dix vols par semaine. Là on en est à plus de dix par jour”, résume Franck Carabin porte-parole de la police parisienne.

A près de 1.600 dollars l’once (31g), contre 1.500 en juillet 2011, le niveau du cours de l’or, allié au contexte de crise économique, peut expliquer l’engouement des voleurs pour les bijoux quotidiens. 

Les principales victimes sont des femmes et surtout des personnes âgées. « Pour les voyous voler ces colliers représente une source de gain rapide “, explique une source policière.

Le nouveau préfet de police de Paris Bernard Boucault a ordonné un renforcement de la présence policière dans les secteurs cartographiés comme sensibles”, doublé d’une action plus en profondeur sur les réseaux de revente de ces colliers en or, en collaboration avec les douanes et les fédérations des horlogers, bijoutiers, joailliers et orfèvres.

Partager cet article

Sur le même sujet