Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La SFAP vent debout contre une loi qui dépénaliserait l'euthanasie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 08/07/2012

0 commentaires
La SFAP, Société Française d’Accompagnement et de soins Palliatifs, est une association reconnue d’utilité publique et aussi société savante pluridisciplinaire associant professionnels (libéraux, hospitaliers, enseignants universitaires) et bénévoles.
Elle fédère plus de 5.000 soignants et près de 200 associations d’accompagnement de bénévoles.
Lors de son congrès annuel du 27 au 30 juin 2012 à Strasbourg, la SFAP
a annoncé sa mobilisation contre toute nouvelle loi qui dépénaliserait l’euthanasie. Elle attend que la loi Léonetti en 2005, qui mettait en avant les directives anticipées du malade, l’avis de sa personne de confiance, avant tout acharnement thérapeutique, soit mieux connue et surtout appliquée.

L’euthanasie n’est pas un progrès

Pour la SFAP une telle loi ne répondrait pas à l’attente des patients qui demandent avant tout à être soignés, soulagés et entourés. Une dépénalisation de l’euthanasie serait inutile et, de plus, dangereuse du fait des risques de dérives”.

Devant la gravité des enjeux, la Société savante appelle à la prudence et sollicite, avant toute orientation législative, un grand débat éthique national”.

La SFAP va faire des propositions concrètes dès la rentrée prochaine pour améliorer la prise en charge des personnes en fin de vie et favoriser l’accès aux soins palliatifs pour toutes les personnes dont l’état de santé le nécessite.
Elle s’inscrit dans la continuité du plan de développement des soins palliatifs 2008 – 2012 qui arrivera à son terme à la fin de l’année.


Un nouveau président de la SFAP

C’est à nouveau un médecin qui a été élu président de la SFAP lors de son congrès annuel du 27 au 30 juin 2012 à Strasbourg, la SFAP a élu son nouveau président le Dr Vincent Morel. Pneumologue de formation, il est médecin responsable de l’équipe mobile d’accompagnement et de soins palliatifs du CHU de Rennes depuis 10 ans.

Partager cet article

Sur le même sujet