Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Maltraitance : Delaunay réfléchit à la création d'un "défenseur" pour les personnes âgées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 09/07/2012

0 commentaires

La maltraitance financière des familles semble visée

La ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’autonomie, Michèle Delaunay, a déclaré dimanche dans un entretien au quotidien Sud Ouest réfléchir à la création d’un défenseur des âgés” afin de sensibiliser à la question de la maltraitance des seniors.

Interrogée sur la façon dont elle envisage d’aborder le dossier de la maltraitance des personnes de plus de 60 ans, la ministre et députée PS de Gironde répond qu’il faut d’abord mettre les choses à plat”. Le sujet reste méconnu parce qu’il touche à l’intimité de la vie des familles”, juge-t-elle.

L’information et la prise de conscience sont essentielles”, estime Mme Delaunay, ajoutant réfléchir à une meilleure incarnation du sujet par la création d’un +défenseur des âgés+ par exemple” et par la réactivation de structures en sommeil comme le Comité national de lutte contre la maltraitance, commun au grand âge et au handicap”.

Pour la ministre, la mise en place de contrôles, en lien avec les conseils généraux” est également souhaitable”. Certaines maltraitances sont dues à l’épuisement des aidants”, rappelle-t-elle.

La maltraitance financière reste un sujet sur lequel on doit se pencher, car particulièrement tabou”, ajoute la ministre. Certes, il est contenu dans l’abus de faiblesse, mais le sujet reste encore inexploré”, estime-t-elle.

La ministre évalue à 600.000 le nombre de personnes âgées qui sont victimes de diverses formes de maltraitance en France. 

Partager cet article

Sur le même sujet