Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les résultats de trois essais cliniques clés menés contre la maladie d'Alzheimer sont attendus d'ici décembre

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 14/07/2012

0 commentaires

Les résultats sont attendus avant la fin de l’année

Entre septembre et décembre 2012, seront publiés les résultats de trois essais cliniques menés sur des candidats médicaments dont le but est de réduire ou ralentir la progression de la plaque amyloide 
Ces trois traitements qui se situent dans la phase finale des essais cliniques – essais sur le patient — sont pratiquement les derniers survivants de toutes les recherches menées en vain depuis dix ans. Les produits actuels tel l’Aricept sont déjà des vieux” médicaments, ils ne soulagent que très partiellement les symptômes et n’ont toujours pas de successeurs. 
Certains experts disent que si les essais cliniques en cours échouent, les compagnies pharmaceutiques pourraient sortir du champ de la recherche, abandonnant à leur sort les 35 millions de personnes dans le monde atteintes de la maladie d’Alzheimer. 
Les trois traitements testés sont des anticorps monoclonaux pour les deux premiers et une immunoglobuline pour le troisième, soit des protéines produites par le système immunitaire dans le but de résorber la production de substance amyloïde qui recouvre le cerveau et entraîne les troubles de la mémoire.
Les trois médicaments et de leurs promoteurs sont les suivants :
_​Bapineuzumab des laboratoires Pfizer et Johnson & Johnson Janssen immunothérapie Alzheimer.
_​Solanezumab du laboratoire Eli Lilly 
_​Gammagard du laboratoire Baxter International Inc
Tous ces produits sont injectés dans le sang en perfusions intraveineuses. Et des recherches sont menées également pour améliorer la formulation et réduire le nombre de piqures. Si l’une des études en cours révélait une forme ou une autre d’efficacité, nul doute qu’un un énorme effort serait accompli pour rendre la prise du produit plus commode pour le patient. 
Nul doute que le prix sera également très élevé. Traiter la maladie d’Alzheimer avec IVIG coûterait 2000 $ à 5000 $ toutes les deux semaines, en fonction du poids du patient, a déclaré le Dr Norman Relkin, qui dirige un groupe de recherche sur les troubles de la mémoire au New York-Presbyterian Hospital / Weill Cornell Medical Center. 
Il faut croiser les doigts pour qu’une voie de recherche positive s’ouvre enfin sur cette maladie aujourd’hui sans réel espoir. 

Partager cet article

Sur le même sujet