Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : un guide pour identifier les risques de chute à la maison

Auteur Rédaction

Temps de lecture 4 min

Date de publication 15/07/2012

0 commentaires

Clair et didactique

1 senior sur 3 chute chaque année. Les conséquences d’une chute peuvent être importantes : limitation de la mobilité, perte de confiance en soi, diminution des activités de la vie quotidienne et mise en péril du maintien à domicile. Quelques conseils de bon sens ou des changements d’habitudes peuvent pourtant suffire à vivre en sécurité chez vous. La caisse d’Assurance Retraite du Nord-Est vous propose ce guide pour identifier les 10 risques de chutes et d’accidents à domicile.

Elle dresse la liste des 10 points à vérifier et des conseils d’aménagement dans toutes les pièces de la maison :

L’ECLAIRAGE
- Est-il suffisant ?
- Les interrupteurs sont-ils facilement accessibles ?
- Existe-t-il des zones sombres ?

Les conseils
- Vérifier la puissance des ampoules
- Bien choisir les ampoules basse consommation (temps d’allumage)
- Détecteurs de présence qui se déclenchent lors d’un passage
- Veilleuses dans les couloirs et dans la chambre (particulièrement utiles pour les déplacements nocturnes entre la chambres et les toilettes)
- Va et viens pour éclairer les passages dans les 2 sens
- Chemins lumineux dans les escaliers

LES OBSTACLES
- Existe-t-il des fils électriques au sol (téléphone, rallonges…)?
- Les passages sont-ils encombrés ?
- Les sols et revêtement de sol sont-ils en mauvais état (carrelage manquant, moquette pliée, sol plastique décollé, tapis glissant)?

Les conseils
- Fixer les fils électriques le long des murs dans des gaines
- Éviter les rallonges et prises multiples
- Libérer les passages : retirer les petits meubles encombrant les couloirs ou les escaliers
- Retirer les tapis ou les fixer avec du ruban adhésif double face
- Si le sol est en très mauvais état, envisager son remplacement

LES OUVERTURES
- Les portes et les volets sont-ils difficiles à manoeuvrer ?
- Faut-il sortir ou se pencher pour les manipuler ?

Les conseils
- Remplacer les persiennes ou les volets battants difficilement accessibles par des volets roulants électriques
- Rehausser les portes qui frottent

LES ESCALIERS
- Les escaliers extérieurs sont-ils glissants ?
- Existe-t-il une main courante dans tous les escaliers ?
- Les marches sont-elles régulières ?
- Les escaliers sont-ils cirés ?
- Sont-ils bien éclairés ?

Les conseils
- Installer des nez de marches antidérapants et/​ou de couleur contrastée
- Poser au moins une main courante de diamètre compris entre 35 et 45 mm pour une bonne préhension. La mise en place d’une corde en guise de main courante est à proscrire (aspect décoratif au détriment de la sécurité). L’usage d’une tringle à rideaux est également déconseillée en raison de supports de fixation inadaptés (résistance insuffisante)
- Dans le cas d’un escalier tournant, la main courante doit être positionnée du côté le plus large des marches
- Penser aux kits lumineux qui s’allument automatiquement

LA SALLE DE BAIN
- La baignoire ou la douche sont-elles facilement accessibles (baignoire assez basse, bac à douche plat ) ?
- Sont-elles équipées de barres et de tapis antidérapants ?
- Pouvez-vous vous asseoir le temps de la toilette ?

Les conseils
- Installer des marches antidérapantes devant la baignoire ou la douche si les bords sont trop hauts
- Poser un siège de baignoire (type planche de transfert) qui supprime l’enjambement et permet la toilette assise
- Installer un tabouret ou strapontin dans la douche
- Installer des barres d’appui et des tapis antidérapants

LES WC
- Avez-vous des difficultés à vous asseoir ou vous relever des WC ?
- Devez-vous prendre appui sur l’assise, sur le mobilier ou sur la porte pour vous relever ?

Les conseils
- Poser un rehausseur si l’assise est trop basse
- Remplacer les WC actuels par des WC surélevés
- Installer des barres d’appui.

LA CHAMBRE
- Votre lit est-il à bonne hauteur pour vous relever ?
- La lumière est-elle facilement accessible ?
- Avez-vous un tapis au pied de votre lit ?
- Vous levez-vous la nuit pour aller aux toilettes ?

Les conseils
- Retirer les tapis.
- Placer une lampe à proximité de votre lit, ou un kit lumineux pour aller aux WC.
- Surélever le lit.
- Placer une barre de lit pour vous aider à vous redresser.
- Si les WC sont éloignées, installer une chaise percée dans la chambre.

LA CUISINE
- Votre four est-il à hauteur confortable pour sortir les plats chauds sans danger ?
- Avez-vous des difficultés à rester debout devant un plan de travail ?
- Parvenez-vous à porter des plats tout en vous déplaçant ?
- Devez-vous utiliser un escabeau / marchepied / chaise pour accéder à vos ustensiles placés en hauteur ?

Les conseils
- Utiliser une chaise assis-debout pour les activités type vaisselle, épluchage
- Utiliser une table roulante pour transporter des charges
- Réorganiser vos ustensiles de cuisine pour y accéder plus aisément.

LE SÉJOUR
- Avez-vous des difficultés à vous relever de votre fauteuil ou canapé ?
- Existe-t-il des tapis ou fils électriques gênant le passage ?

Les conseils
- Rehausser les fauteuils par le bas pour faciliter les relevés
- Placer une assise « catapulte »
- Choisir un fauteuil releveur électrique
- Oter les tapis et fixer les fils électriques

LES EXTÉRIEURS
- Les cheminements sont-ils dégagés et non glissants ?


Télécharger le guide les 10 risques de chutes et d’accidents à domicile
Partager cet article

Sur le même sujet