Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Action sociale de la CNAV en 2011: prévenir toujours plus la perte d'autonomie et promouvoir le "bien vieillir"

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 29/07/2012

0 commentaires

Quatre cent mille bénéficiaires en 2011

Rapport action sociale de la CNAVLa Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) a rendu public son rapport annuel en matière d’action sociale. L’idée que l’action sociale, mise en place en 1967, est une composante à part entière de la Cnav a été réaffirmée.
Quatre cent mille retraités du régime général de la sécurité sociale en situation de fragilité économique ou sociale, mais conservant leur autonomie psychique et physique ont bénéficié en 2011 de l’une ou l’autre des actions sociales mises en place par la Caisse natioanle d’assurance vieillesse (CNAV).

L’année 2011 aura vu la Cnav et son réseau des caisses régionales amplifier leurs efforts en matière de prévention de la perte d’autonomie. Parmi les nombreuses réalisations, l’organisation par les pouvoirs publics d’un débat national sur la perte d’autonomie a constitué un moment phare. La Cnav s’est fortement impliquée dans ces débats et a contribué à la reconnaissance, par l’ensemble des acteurs, du besoin d’une politique dédiée à la prévention du risque de perte d’autonomie.
Les travaux du groupe « société et vieillissement » animé par Annick Morel, inspectrice générale des affaires sociales, ont illustré ce besoin et contribué à faire émerger des pistes d’amélioration, notamment en matière de coordination des acteurs. Partageant les éléments de diagnostic et les préconisations issues de ce débat national, la Cnav a entrepris de s’investir plus fortement dans l’ensemble des travaux menés pour renforcer l’efficience du système. 

En 2012, « Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle », les services d’action sociale de la CNAV continueront à promouvoir les pratiques innovantes développées localement et à renforcer les synergies avec ses partenaires. L’action sociale s’inscrira dans une démarche coordonnée avec les autres régimes de retraite, afin que les personnes âgées vivent leur retraite dans les meilleures conditions possibles et pour limiter les risques de perte d’autonomie.

Des missions diversifiées : la politique d’action sociale de la CNAV en faveur du « Bien vieillir « a été déclinée en 2011 sur trois niveaux d’intervention
  • une offre de prévention centrée sur l’information et le conseil à l’attention de l’ensemble des retraités

  • une offre d’actions et d’ateliers collectifs de prévention organisés en partenariat interrégimes, à destination des retraités confrontés à des premières difficultés (niveau 2),

  • une offre de prise en charge globale du maintien à domicile à travers une évaluation des besoins et l’octroi d’un plan d’actions personnalisé, destinée à un public fragilisé, mais autonome (niveau 3).

Télécharger le rapport d’action sociale de la CNAV 2011

Partager cet article

Sur le même sujet