Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'industrie allemande ne fait guère de place aux seniors

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/08/2012

0 commentaires

Une enquête du syndicat IG Metall

Le grand syndicat industriel allemand IG Metall a publié jeudi 16 aout, une enquête selon laquelle, dans cette branche cruciale pour l’économie, seulement 1% des salariés des entreprises sont âgés de plus de 63 ans, et ce alors que l’âge légal de la retraite va être porté à 67 ans.

Selon un sondage réalisé auprès de 3.700 chefs de comités d’entreprise il y a actuellement dans les entreprises 3,8% de salariés âgés de plus de 60 ans, et seulement 1% de plus de 63 ans”, selon un communiqué.

Les raisons sont à chercher selon les personnes sondées du côté des conditions de travail. Environ 80% d’entre elles estiment que les salariés ne peuvent pas travailler et rester en bonne santé jusqu’à l’âge légal de la retraite”, poursuit IG Metall.

Le syndicat industriel a jugé qu’il était anti-social et irresponsable dans ces conditions de s’acharner à maintenir l’âge de la retraite à 67 ans ou de débattre publiquement d’un âge encore plus avancé”.

L’âge de la retraite doit passer progressivement d’ici 2029 à 67 ans en Allemagne, et stimuler l’emploi des plus de 60 ans permettrait de compenser en partie le manque de main d’oeuvre lié au déclin démographique.

Malgré le phénomène constaté par IG Metall, l’Allemagne affiche l’un des taux d’activité des personnes les plus âgées les plus élevés d’Europe, et ne cache pas qu’elle voudrait voir les autres pays se rapprocher de son modèle.

Tout récemment un ancien ministre social-démocrate de l’Economie, Wolfgang Clement, 72 ans, s’est même prononcé pour une suppression pure et simple de l’âge légal de la retraite. Qui veut ou peut devrait pouvoir travailler jusqu’à 80 ans”, a‑t-il dit au quotidien Die Welt.

Partager cet article

Sur le même sujet