Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Berlin adopte une baisse controversée des cotisations retraite

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 03/09/2012

0 commentaires

Les caisses sont remplies mais pas de réserves

Le gouvernement allemand a annoncé mercredi 29 août vouloir baisser les cotisations retraite, une initative critiquée par l’opposition et des associations, qui estiment qu’il vaudrait mieux faire des réserves financières pour faire face au vieillissement de la population.

Le conseil des ministres allemand veut faire baisser la cotisation retraite à 19% le 1er janvier, contre 19,6% aujourd’hui. Elle est payée à la fois par les employeurs et les salariés.

Le gouvernement justifie cette décision par une disposition légale qui oblige à adapter les cotisations à la situation financière des caisses d’assurance-retraite en Allemagne.

Or ces dernières sont actuellement bien remplies et valent au pays, entre autres facteurs, d’afficher un excédent public sur l’ensemble du premier semestre.

Cette baisse des cotisations est toutefois critiquée, non seulement par l’opposition parlementaire (sociaux-démocrates et verts), mais aussi par quelques élus conservateurs et des associations.

Tous estiment qu’il vaudrait mieux employer les deniers des caisses d’assurance-retraite à combattre la pauvreté des personnes âgées, et à constituer des réserves pour faire face au vieillissement rapide de la population allemande.

Partager cet article

Sur le même sujet